L’AFFABULOSCOPE, à visiter absolument…


par NATHALIE FAURITE

Dimanche dernier je suis allée visiter un musée. Depuis quelques années ça m’arrive de temps en temps. C’est mon amoureux qui a une mauvaise influence sur moi. Il avait déja réussi à m’amener à Figueras au musée Dali, à Bilbao au musée Guggenheim, à Istanbul au musée d’Art moderne et même au Louvre et au centre Pompidou à Paris.

Comme je n’ai aucune mémoire des dates et des noms, je suis nulle en histoire et, pour ce qui est de ma culture artistique, c’est assez désespérant, je dois avouer. Que voulez-vous, j’ai fait des études scientifiques et je n’ai jamais trop voyagé par manque de moyens, peur de l’inconnu et parce que, avec les langues étrangères, je suis pas très à l’aise non plus. Bon, tout ça pour dire que les musées, c’est vraiment pas mon truc, je n’ai pas les clés pour tout comprendre et, du coup, ça m’ennuie assez vite. Heureusement mon amoureux est très patient et il m’explique tout. Et il faut vraiment être amoureux pour être aussi patient que ça. Je lui en serai éternellement reconnaissante.

Dimanche donc, je me suis retrouvée à l’Affabuloscope au Mas-d’Azil en Ariège. C’est moins romantique que Bilbao ou Istanbul, mais c’est plus près. Avec mon bébé de huit mois en écharpe (c’est des choses qui arrivent quand on est amoureux), j’ai visité trop rapidement l’Affabuloscope. Il y avait aussi mon fils aîné, sept ans, qui heureusement n’a pas tout compris. Je précise que j’ai cru au départ que c’était un truc pour les enfants avec des machines bizarres et des histoires qui font rire. Mais non, c’est plutôt pour faire rire les grands… Il y a plein de textes à lire pour comprendre chaque sculpture, chaque machine.

Moi, ça m’a bien fait rire : c’est en fait une parodie de différents musées, et tout ce qui est exposé est inventé par Claudius de Cap Blanc, l’artiste fondateur de l’affabulisme et de l’art métahistorique, qui a créé les 800 pièces exposées et l’ambiance très spéciale qui règne dans les neuf salles d’exposition. Pas besoin d’essayer désespérément de se rappeler les très anciens cours d’histoire, et d’avoir fait les beaux-arts pour comprendre où il veut en venir.

L’entrée c’est 5 euros, et il y a plein de tarifs différents pour étudiants, retraités, anciens communistes reconvertis verts ; c’est même gratuit, je crois, pour les sans-papiers pouvant présenter une pièce d’identité, etc.

C’est décalé, satirique, poétique, surréaliste, subversif, humoristique et rafraîchissant.

“Dans une immense friche industrielle transformée en espace d’exposition, un créateur fou vous invite à découvrir l’insolite… et aussi l’insolent. Ici, on peut voir et toucher ce qui n’a jamais été mais qui aurait pu être si l’humain avait poussé plus loin ses rêves.”

Je ne vous en dis pas plus, car le site de l’Affabuloscope est très bien fait et vous donnera sûrement envie d’aller visiter le musée. Allez vite voir sur www.affabuloscope.fr

À découvrir, donc, l’exposition sur le peuple Pankous, le glouto-lectographe, la médiatoc,  la collection de judas, etc.

J’avais envie de partager ce coup de cœur culturel pour quelque chose qui sort de l’ordinaire et qui se passe en Ariège.

Nathalie

——————————————————————————————————————

Commentaire de meyrosa :

TRUFFOLLE AFFABULE ???

Chère NAT,

Est-ce sous l’emprise de ces affabulations que tu t’es affublée de ton  pseudo : « Truffolle » ?

Brin de fantaisie… Grain de folie ?

« Rafraîchissant » !  En bouquet final de ton ressenti, cet épithète est surprenant mais révélateur de l’atmosphère de ce lieu que tu réussis si bien  à nous faire partager.

MERCI NAT, on en a tous besoin !

Embrasse ton amoureux pour moi.

Belle-maman meyrosa.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :