HUMOUR à l’ALSACIENNE


Voir aussi l’article  HUMOUR & FANTAISIE/Clic !

Les non-alsaciens devront faire un petit effort pour comprendre !
Riez de nos fous-rires… Rions ensemble.

Charade alsacienne:

Mon premier est un chentarme qui rentre à la caserne
Mon deuxième est un chentarme qui rentre à la caserne
Mon troisième est un chentarme qui rentre à la caserne
Mon quatrième est un chentarme qui rentre à la caserne
Mon cinquième est un chentarme qui rentre à la caserne
Mon sixième est un chentarme qui rentre à la caserne
Mon tout est un éfènement en Alsace
Réponse:
Les six cognes sont de retour

Une autre charade
Mon premier a des dents.
Mon zegond a des dents.
Mon droizième a des dents.
Mon tout est un filain défaut.
Réponse:
Chat Loup Scie

Et encore une autre:
Mon premier est un serpent non venimeux
Mon second se pose sur une toiture
Mon tout se trouve dans chaque garage
Réponse:
Python tuile

Y’a un alsacien qui constate que son couvercle de WC est fêlé….Alors il part au Sup’ru pour voir combien ça coûte, mais il trouve que c’est trop cher pour un simple couvercle de WC.
En rentrant chez lui il croise un pote qui lui donne ce conseil : « He du ! guck a mol in de ponchour le 67, fendsch vellecht a occasion ! »
De retour chez lui, le gars ouvre le journal des petites annonces et, ravi, rappelle son pote : « He, merci du ! Weisch was ? ich hope gfunda…. : « Vends chiot teckel avec pedigree »

Un alsacien part en vacances en Israël avec sa femme et sa belle-mère.
Pendant le séjour, pas de chance : la belle-mère casse sa pipe.
Les pompes funèbres israéliennes indiquent à l’alsacien et sa femme qu’un rapatriement coûte 5000 $ alors que l’enterrement sur place coûte 100 $.
L’alsacien opte sans hésiter pour le rapatriement.
Les pompes funèbres insistent et lui indiquent que le prix de l’enterrement sur place inclut une cérémonie de très grande qualité, en grande pompe, avec orgue, tapis rouge, poignées en or sur le cercueil et tout le toutim.
L’alsacien ne change pas d’avis. Une fois dans leur hôtel, sa femme s’adresse à lui :
 » Yo dü, chéri, che suis contente que tu aies choisi le rapatriement le plus onéreux. C’est fraiment une marque d’amour pour maman ! »
Son mari lui rétorque :
 » Weich (tu sais, pour les francophones), ici ils ont enterré un certain Chésü il y a 2000 ans et il est revenu 3 chours après sur terre, alors non d’une pipe, moi che voulais prendre aucun risque avec ta mère !! « 

VIDEO « BOUM BOUM STAND »

http://www.dailymotion.com/video/x1ezec_humour-alsacien_fun

Enfin des super-héros d’ici !
Il y avait Superman et Batman. Aujourd’hui, l’Alsace a aussi ses super-héros : services et compris.
Ils mettent toute leur énergie au service des alsaciens. Avec leurs super pouvoirs et leur super devise : « Servir ou périr », ils sont prêts à relever tous les défis.

Découvrez leurs aventures extraordinaires ! «Jet’s geht’s los !»
www.lenergieservicescompris.com

Video : Le TRAM / Clic !

http://ma-tvideo.france3.fr/video/iLyROoaftKFE.html

Après la monnaie unique, la langue européene

Par Olivier MARTINEAU :

On rame déjà avec l’euro, alors imaginez une langue européenne !

La Commission européenne a pourtant finalement tranché : après la monnaie unique, l’Union Européenne va se doter d’une langue unique, à savoir… le français !

Trois langues étaient en compétition : le Français parlé par le plus grand nombre de pays de l’Union, la France, la Belgique, le Luxembourg, l’Allemand (parlé par le plus grand nombre d’habitants de l’Union) et l’Anglais (langue internationale par excellence). L’Anglais a vite été éliminé, pour deux raisons : l’Anglais aurait été le cheval de Troie économique des Etats-Unis et les Britanniques ont vu leur influence limitée au profit du couple franco/allemand en raison de leur légendaire réticence à s’impliquer dans la construction européenne.

Le choix a fait l’objet d’un compromis, les Allemands ayant obtenu que l’orthographe du Français, particulièrement délicate à maîtriser, soit réformée, dans le cadre d’un plan de cinq ans, afin d’aboutir à l’Eurofrançais.

La première année, tous les accents seront supprimés et les sons actuellement distribués entre « s », « z », « c », « k » et « q » seront répartis entre « z » et « k », ze ki permettra de zupprimer beaukoup de la konfuzion aktuelle.

La deuzieme année, on remplazera le « ph » par « f », ze ki aura pour effet de rakourzir un mot comme « fotograf » de kelke vingt pour zent.

La troizieme année, des modifikations plus draztikes zeront pozibles, notamment ne plus redoubler les lettres ki l’étaient : touz ont auzi admis le prinzip de la zuprezion des « e » muets, zourz éternel de konfuzion, en efet, tou kom d’autr letr muet.

La katriem ané, les gens zeront devenus rézeptifs à des changements majeurs, tel ke remplazer « g » zoi par « ch », zoi par « j », zoi par « k », zelon les ka, ze ki zimplifira davantach l’ékritur de touz.

Duran la zinkiem ané, le « b » zera remplazé par le « p » et le « v » zera lui auzi apandoné, au profi du « f ». Efidamen, on kagnera ainzi pluzieurs touch zu le klafié.

Une foi ze plan de zink an achefé, l’ortokraf zera defenu lochik, et les chen pouron ze komprendr et komunike. Le ref de l’Unite kulturel de l’Europ zera defenu realité !

La réchion la mieu préparé en Europ est…..l’Alzaz. 90% de la populazion le pratik décha kouramen.

Pour les autres…bonchour l’AnKoiz !!

APRES LA FETE DE LA BIERE, tous les présidents de brasseries décident d’aller boire un coup ensemble.

– Le président de Heineken s’assoit et dit : « Godfertàminoramol, je voudrais la meilleure des bières, une Heineken !  »

Le barman prend une bouteille sur l’étagère et lui donne.

– Le président de Fischer dit :  » Hopla tü ! j’aimerais la meilleure bière du monde, la seule fabriquée avec de l’eau de source spéciale, donnez-moi une Fischer !  »

Le barman lui en donne une.

– Le président de Météor dit :  » Hop hop hop, j’aimerais la meilleure bière qui existe, donnez-moi une Météor garçon !  »
Et il l’obtient.

– Le président de Leffe s’assoit et dit :  » Un LAIT-FRAISE, s’il vous plait  » Les autres le regardent ahuris et demandent :  » Ja wàs esch ? Qu’est ce qu’il se passe, tu ne bois pas une Leffe ? « 

Et le président de Kronenbourg répond : « Les gars, si vous ne prenez pas de bière, moi non plus…… »


C ‘est un Alsacien qui monte dans un train. Dans le compartiment se trouvent deux hommes cravatés tapant sur leur ordinateur. Il s’installe près de ces deux hommes et commence à manger un sandwich knack-choucroute.

Au bout de quelques dizaines de minutes, notre homme demande à l’un des deux :
« Puis-je savoir où vous allez ? » Et bien moi, je vais à PARISS, répond, d’un air moqueur, l’homme cravaté.

L’alsacien a mal compris et répond : « PÀRISSSS ? » Et le
cravaté rétorque : « OUI, PARIS avec deux S !!! »

L’Alsacien se demande pourquoi Paris avec deux s, mais n’en rajoute pas et continue à déguster son sandwich knack-choucroute.

Plus tard, il s’adresse à l’autre homme cravaté et lui demande : « Et vous, où allez-vous ? » Et bien moi, répond le deuxième homme cravaté, également d’un air moqueur: « Je vais à Bordeaux avec deux X !!! »

L’alsacien ne répond pas et s’interroge sur ces deux hommes.

Tout à coup l’un des deux hommes cravatés se tourne vers notre Alsacien et lui demande : « Et toi, où vas-tu ? » « Et bien moi, je vais à Mâcon avec deux CONS… »


C’est Mme Weber qui rencontre Mme Schmidt :
« Bouchour màdàm Schmidt ! Commend allez-fous ?? »

– « Àh bouchour màdàm Feber !ça fa bien merci ! »
– « Et comment fa fotre petite chienne ? » « Yé ! Elle a eu des
petits…. »
– « Décha ?! » « Non, des chiots !! »

Raymond c’est l’idiot du fillage à Breuschwickersheim. Il passe toutes ses chournées dans la cabine téléphonique, sans composer un seul numéro. Chuste à écouter dans le combiné.
Robert, le maire du fillage, finit par aller le voir.

Tis-moi, Raymond, pourquoi tu passes tout ton temps
dans le capine déléphonique ?
Yoh, c’est pien (nét) !
Ah foilà, t’accord !…..Mais pourquoi c’est pien ?

Ben, je téccroche le compiné et je temande « Qui c’est le plus beau ?
Qui c’est le plus hintelligent ? »
et on me répond :
 » Tüü, tüü, tüü, tüü….. »

Kouillaté Boubakar Bonnaventure, ivoirien de souche, fait les vendanges à Krautergersheim, petit village que tout le monde connait en Alsace.
A la fin de la première journée , le patron vient aux nouvelles :

« Alors Bonnaventure, cela s’est bien passé ? »
« Présentement, tout se passe bien. Nous avons coupé
toute la Riesling. »
« C’est bien, dit le patron, mais on dit le Riesling. »

Le lendemain, mêmes presonnages et même question :
Bonneaventure : « Patron aujourd’hui on a coupé toute la Gewürstraminer »
Le patron : « Bonnaventure, on dit le Gewurztraminer. »
Bonnaventure : « OK patron ! »

Mais quelques jours après, le matin Bonnaventure refuse de monter dans la charette, avec les autres vendangeurs.

Le patron : « Alors Bonnaventure, pourquoi tu veux
pas vendanger aujour’hui ? »
Bonnaventure : « Wouallail ! Qui est fou, je pars pas ! »
« Et pourquoi ? »

« On dit moi, aujourd’hui on coupe la pine au noir ! »

Cela se passe à l’armée, le matin à l’appel :

Jean Dupont….présent
Michel Durant….présent, etc, etc
puis vient Isabelle Muller…..présent.

L’adjudant intrigué dit : « Isabelle Muller, sortez du rang !!!! »
Un gars s’avance, 1m90, 110 kilos, barbu, tatoué.
L’adjudant demande :

« Pourquoi vous vous appelez Isabelle ? »
« Yo, c’est la faute à mon père ! Après ma naissance
on lui a demandé comment s’appelle son fils et il a répondu (avec l’accent alsacien) :

>> Y s’appelle Muller.

♦ Que signifient les initiales SP sur les camions de pompiers alsaciens >> ??
>>  » Sa Prule « 

♦ Pourquoi les Alsaciens ont-ils une commande de phares à 3 positions et une grille devant les phares ?
>>Quand ils roulent, ils ont le choix entre  » codes – phares – tamis « 

(les Alsaciens comprendront….s’esch a gueti Wetz, nei ?)

x

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :