Marche afghane : respirer au rythme de ses pas

26 août 2014

Source : http://www.lagedefaire-lejournal.fr/

Pascal Mazzani, accompagnateur amateur, initie à la marche afghane, une approche de la randonnée qui permet de ménager son corps, et avec un peu de pratique d’accéder à la perception sensorielle affinée de son environnement.

Il est 14 heures. Nathalie, Chantal et Laurence ont rendez-vous avec Pascal Mazzani, devant les thermes de Dignes les bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il est accompagnateur en montagne, sophrologue et organisateur de randonnées douces. Aujourd’hui, il propose une initiation à la marche afghane. Bien campé sur ses deux pieds, ce sportif d’un autre genre explique que l’objectif n’est pas d’être en tête.

En marche afghane, on cale la respiration sur le pas.Pascal Mazzani, accompagnateur de montagne

« Je me demande si je ne le fais pas intuitivement », s’interroge Laurence. « Ça évite de penser », imagine Nathalie. «  Ça permet de se recentrer, complète Pascal, et d’être clair avec sa respiration. » Martine, une quatrième candidate, curieuse de découvrir cette nouvelle façon de marcher, rejoint le groupe.Personne n’a jamais pratiqué et seule Chantal à une idée légèrement plus précise : « J’ai vu des reportages. En Afghanistan, pour tenir le coup, avec toutes les montagnes, il faut marcher d’une certaine façon. » Marcher en se ménageant quand on se sent un peu canard boiteux, c’est bien ce qui a poussé les unes et les autres à venir. « J’ai été malade, j’ai des tendinites, raconte Laurence. Depuis un an, je n’ai pas marché. Alors il faut que ce soit assez relax, pas trop long, ni trop difficile. » Chantal se réjouit de pouvoir marcher à son rythme : « il m’est arrivé de pleurer quand j’étais à la traîne. » Martine raconte sa mauvaise expérience en Turquie : « j’étais toujours la dernière. Quand j’arrivais, les autres repartaient. Moi je ne me reposais jamais. » « C’est la double peine ! » renchérit Pascal.

marcher_2

On marche à son rythme

Avant de commencer à mettre un pied devant l’autre, l’idée, c’est de trouver le rythme respiratoire pour ne jamais être en surchauffe et se situer vers 110 à 120 pulsations cardiaques. Au repos, on est à 70. Il y a fatigue quand il y a rupture de rythme. On monte trop vite et on descend trop vite. Une personne en « sur rythme » se met en danger sur le plan cardiaque, musculaire et tendineux. Au lieu de ça, on va se situer dans une zone de douce endurance.Pascal Mazzani, accompagnateur de montagne

Les conditions de température sont idéales. Il fait beau et les orages des derniers jours ont amené une petite fraîcheur dans l’air. « Nous sommes en plein sur la digestion, avertit encore Pascal, il va falloir en tenir compte. La respiration ventrale profonde va faciliter le transit du bol alimentaire et donc la digestion. » Dernière recommandation : « on n’est jamais obligé de suivre la personne qui est devant. »

L’échauffement

La petite colonne s’égrène enfin sur le sentier qui longe la rivière Les eaux chaudes, sur les hauteurs de Digne-les-Bains. « Il faut chercher le relâchement en secouant les mains et se concentrer sur l’expiration », indique Pascal. En marche afghane, on recommande de préférence d’inspirer et d’expirer uniquement par le nez. Dès la première montée, Pascal, qui avance en tête, a ralenti sa progression et s’en explique :

l’organisme est froid. Prendre la montée plus vite provoquerait déjà un choc cardiaque. Si on monte en douceur, avec un rythme adéquat, on crée une réserve d’oxygène. Cette phase d’échauffement des premières quinze minutes conditionne toute la rando. Si on ne la respecte pas, on le paiera plus tard.
Pascal Mazzani

Pascal Mazzani

On est très loin de la rando « compète » où, à peine sortis des voitures, on se jette sur les chemins à coups de gros godillots martelant le sol.

marcher

La respiration prend appui sur le pas

Les marcheuses, appliquées à bien expirer, progressent en silence, sur un chemin forestier qui alterne ombre et soleil. « Quand on passe au soleil, le corps doit adapter sa température. Ça demande de l’énergie en plus, donc il faut se régler sur une respiration profonde », conseille Pascal, très à l’écoute du moindre détail. Après cette longue mise en condition, le temps est venu d’entrer dans le vif du sujet et de découvrir le « fameux » pas de la marche afghane. Pascal propose deux premiers rythmes, le 2/2 et le 3/3, à pratiquer en alternance, pour toucher du doigt le principe.

« On commence par le 3/3 : trois pas j’inspire, trois pas je souffle. Si ça va, on continue.
Si on sent un peu d’oppression respiratoire, on passe à 2/2. Deux pas j’inspire, deux pas je souffle.
En cyclisme, on dirait qu’on change de pignon. On verra qu’on peut aussi changer de plateau, en allongeant la longueur du pas. »

 

A l’écoute de son corps

« Il y a un moment où ça s’est enclenché sur 2/2 », constate Laurence, arrivée en haut du raidillon. Martine peine dans la montée très pentue. « Il faut réduire ton pas, conseille Pascal. Fais des tout petits pas, qui collent au sol. Mais ne réduis pas ton rythme. Et ça devient facile. Comme les sherpas. Ensuite, sur un terrain plat, on pourra faire de grands pas. » Il insiste sur la perception de chacune : « vous avez dû sentir qu’à un moment, il fallait faire quelque chose pour la respiration. On n’est pas habitués à cette écoute quand on marche. Il faut affiner cette perception de soi-même, à chaque instant. Si le corps signale que les cuisses brûlent ou que les chevilles sont en tension, alors il faut élaborer des stratégies. » Laurence réagit tout de suite : « dans ma vie, je n’ai jamais le temps d’écouter mon corps. Mais je veux le faire avant d’être retraitée. »

marche_afghane

Poumons pleins et poumons vides

Chacune continue à grimper à son rythme, dans des chemins pierreux en direction du Château de la Reine Jeanne, en passant du 2/2 au 3/3. « C’est super, avec ce système, on grimpe et je ne suis même pas essoufflée », se réjouit Laurence. Même constat pour Chantal, malgré son asthme.

Pour les asthmatiques, la marche afghane est très précieuse. La personne dispose d’un élément d’une simplicité enfantine pour prendre le pouvoir sur sa respiration.Pascal Mazzani, accompagnateur de montagne

Après une heure de marche, le petit groupe sait tout, ou à peu près, sur la marche afghane en montée. Une fois sur le plat, Pascal anime une séance de relaxation en position debout, yeux fermés, suivie d’exercices de conscience respiratoire. On inspire trois fois et on bloque sa respiration poumons pleins. On expire trois fois et on bloque sa respiration poumons vides.

En bloquant la respiration poumons pleins on favorise la fixation de l’oxygène sur le sang. En bloquant la respiration poumons vides, on réduit l’activité sur le plan cardiaque.Pascal

Pendant la marche, cette ventilation délibérée va contrer la fatigue du fait que les quadriceps et les genoux, très sollicités, recevront tout l’oxygène dont ils ont besoin.

L’accordéon

Fort de cette approche, le petit groupe expérimente en redescendant le « 3 pas j’inspire, 2 pas je bloque, 5 pas j’expire, 2 pas je bloque ». Puis, arrivées sur le plat, les marcheuses découvrent « l’accordéon » qui vise à augmenter la capacité respiratoire sur le rythme : « on fait 3 séries de 2/2 (2 pas j’inspire, 2 pas j’expire), puis la même chose avec trois pas, quatre pas, cinq pas…etc. A l’arrivée, tout le monde semble avoir battu un record, y compris Chantal qui, malgré son asthme, est arrivée à huit respirations calées sur le pas. « Si on fait l’accordéon pendant vingt minutes, on arrive facilement à douze, explique Pascal. C’est le yoga de la marche. Après, on le fait sans compter et on peut aborder la marche en conscience. On se libère des contingences anatomiques pour être dans le sensoriel et profiter pleinement de la nature. La marche afghane est un préalable pour être disponible. »

Laurence est enchantée :

Rien qu’avec ces petites recettes, tu peux aller dans les grimpettes sans problèmes. Ça me réconcilie avec la randonnée.Laurence
On expérimente des choses très concrètes avec effet immédiat. Ça donne envie de continuer. C’est étonnant de simplicité. C’est nourrissant, apaisant. Aller prendre des conseils pour apprendre à marcher et à respirer, ça pourrait passer pour un manque d’autonomie, mais non, Pascal est un passeur : il a une ouverture de cœur dans la manière de transmettre, qui me touche.Nathalie

Nicole Gellot

http://www.cheminsdedetente.fr 04 92 34 68 81 41, allée des Fontainiers-04000 Digne-les-Bains

Cet article de Nicole Gellot est paru dans le numéro 88 de L’ âge de faire en vente ici
Soutenez la qualité de notre journal « pas pareil », abonnez-vous, réabonnez-vous. A partir de 20 euros les 11 numéros.

.

ligne vert clair

.

Un autre article très intéressant :

https://i2.wp.com/www.marche-consciente.com/marche_consciente_index/marche_consciente_r03_c03.jpg
http://www.marche-consciente.com/
https://i1.wp.com/www.ecoledelamarche.org/wp-content/uploads/2013/02/LogoEDM-classique-72dpi.jpg
.
http://www.ecoledelamarche.org/
.

ligne vert clair


Quel est le rôle spirituel de nos animaux de compagnie ?

3 mai 2014

Source: http://lauramarietv.com/

 

their-planet

.

par Laura Marie

Beaucoup d’êtres humains pensent encore qu’ils sont sur Terre par hasard, et qu’il en est de même pour les animaux. Encore trop d’êtres humains pensent également que l’Homme est supérieur à l’Animal, quel qu’il soit, et qu’il a tous les droits sur lui. C’est parce que l’Homme base le degré d’intelligence et de conscience d’un animal sur sa capacité à parler ou à créer des outils, comme l’a fait l’Homme. Mais il ne peut pas être plus loin de la vérité quand il pense que l’Animal n’a pas de conscience, et qu’il est stupide et primitif.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que la Terre est une planète « école », et qu’au même titre que les humains sont ici pour apprendre, évoluer et expérimenter, il en est de même également pour toutes les autres espèces (animales et végétales), qui elles aussi sont ici pour vivre et expérimenter. Certaines espèces animales sont plus proches de l’Homme et ont un rôle précis envers l’Homme, alors que d’autres vivent plus éloignées de l’Homme, ce qui ne veut pas dire qu’elles n’ont pas non plus un impact énergétique sur lui ni sur le reste de la planète.

Nous provenons tous (Humains, Animaux, Végétaux) du même souffle de vie, de la même conscience universelle créatrice, raison pour laquelle nous ne pouvons véritablement nous considérer comme séparés les uns des autres. Ceux qui ressentent ce lien, ressentent qu’ils ne font qu’un avec les animaux et avec la Terre, et que chaque arbre coupé les coupe aussi, et que chaque animal maltraité est une partie d’eux-mêmes que l’on arrache et que l’on fait souffrir aussi. Pour les personnes empathiques, il y a de quoi devenir fou, dans un monde qui bafoue et massacre autant l’Animal. L’Homme tue près de 470 milliards d’Animaux par an, c’est plus qu’un génocide, c’est un massacre à la chaîne qui se produit chaque jour sous nos yeux et que la plupart des humains laissent faire, soit ne se sentant pas concernés, soit se sentant impuissants, ignorant leur propre pouvoir de dire NON.

.

Animal_homchat

.

L’article d’aujourd’hui est plus particulièrement sur nos animaux de compagnie, qui eux ont la chance, en général, d’être mieux traités que le reste des animaux peuplant notre planète (en comparaison par exemple avec ceux que l’Homme a décidé de manger ou d’utiliser pour les tests sur animaux, ou leur fourrure). Pourtant, un cochon par exemple est encore plus « intelligent » qu’un chien, y compris au niveau de ses émotions.

 

Le rôle spirituel de nos animaux de compagnie

.

cat girl
Si chaque espèce s’incarne dans le but d’expérimenter une certaine perspective sur la vie, les animaux de « compagnie » tels que le chien et le chat par exemple, s’incarnent, eux, dans le but de partager une expérience avec l’Homme. Ils sont là pour apporter quelque chose à l’Humain et pour vivre cette expérience du lien avec l’Humain (cela sert les deux perspectives).

La raison pour laquelle il est si facile d’aimer les animaux, c’est qu’ils sont naturellement en alignement avec eux-mêmes (sauf dans le cas d’animaux qui ont trop été influencés et contrôlés par l’Homme, par exemple un chien maltraité qui vivra dans la peur d’être lui-même et s’alignera sur la volonté de son maître en s’oubliant lui-même).

Ce que nous appelons vulgairement « l’instinct », est un en fait un haut état d’alignement avec soi-même. Que veut dire être aligné avec soi-même ? Cela veut dire aligné avec qui nous sommes réellement et ce que nous désirons et ne désirons pas à chaque instant. Cela veut dire être parfaitement aligné à nos émotions. Cela veut dire avoir suffisamment d’amour pour soi pour ne pas avoir besoin d’être sans cesse à la recherche de reconnaissance et d’amour de la part des autres, comme c’est le cas pour l’Humain.

L’humain, incapable d’écouter ses émotions, d’être lui-même, de s’aimer (car la société lui a fait croire que c’était « égocentrique »et « égoïste » de s’aimer), aura donc toute sa vie des difficultés à aimer les autres, en rejetant toujours la faute sur les autres au lieu de se demander si son incapacité à aimer ne vient pas de lui-même.

chien handicap
Pourquoi les animaux sont-ils capables d’aimer « inconditionnellement » ? L’amour inconditionnel c’est l’amour qui s’exerce sans conditions. L’amour inconditionnel  c’est l’amour qui se donne sans rien n’attendre en retour si sans exiger que la personne fasse, dise ou soit quelque chose de différent de ce qu’elle est sur le moment présent. Jamais un animal ne se dit « J’aimerai que mon maître soit plus jeune / plus riche / moins ci ou ça… qu’on habite dans une maison plus grande / qu’on habite dans un autre pays… » ou  alors faire la tête car il a trop donné d’amour comparé à ce qu’il a reçu… se vexer car il n’aura pas reçu en retour la caresse qu’il aura donné… L’Animal est toujours en parfait accord avec « ce qui est ». Il ne cherche jamais à changer les choses, comme le fait l’humain, ou à toujours vouloir que les choses soient différentes et se plaindre. Certains diront que c’est justement la preuve qu’ils ne sont pas intelligents. Mais de l’autre côté les plus grands enseignements spirituels prônent la même chose : le plus haut état d’avancement spirituel est la capacité de vivre dans le moment présent et d’accepter tout ce qui est. Alors, qui fait preuve du plus haut état d’alignement et d’avancement spirituel ? L’animal qui lorsqu’il n’est pas avec l’Homme ne se développe pas de maladies, qui est en parfait alignment avec lui-même et qui vit dans le moment présent sans jamais se soucier du futur, en étant dans le lâcher prise et dans la confiance en ses propres capacités (même malgré des conditions de vie souvent bien pires que celles de l’Homme) ? Ou alors, l’humain (supposé « plus intelligent »), qui ne vit jamais dans le moment présent, qui vit dans un état de manque, de stress, d’inquiétude, de colère, de frustration, d’attente, d’autodestruction, et souvent de désir également de nuire aux autres ? Lequel des deux est le plus « avancé » et a à apprendre de l’autre ?

humain animal pied

Les animaux sont un reflet très puissant de ce que l’Homme est loin d’arriver à faire et à être. Pourtant, c’est véritablement ce qui sauverait l’humanité et nous permettrait de nous reconnecter à notre vraie nature : consciente, connectée à nous-même, à nos émotions, à nos désirs, à nos besoins, et capables de nous aimer, afin de pouvoir être capable de donner sans rien n’attendre en retour (étant « pleins » d’amour pour nous-mêmes, le reste étant du « surplus » que nous pourrions donner sans mesurer).

Un animal ne se regardera jamais dans la glace en se disant : « Mais qu’est ce que tu es moche, regardes tes cuisses, regardes ton gros nez, regardes tes poils, regardes la couleur que tu as ». Encore une fois, est-ce un signe de bêtise ou au contraire de profonde intelligence ? Est-ce une preuve d’intelligence de la part de l’être humain que de se détester à ce point ? Combien d’êtres humains sur Terre s’aiment tels qu’ils sont ?

femme depression

Un animal se compare-t-il aux autres de son espèce ? Se compare-t-il aux autres espèces ? Un singe se demande-t-il pourquoi lui il n’a pas une trompe comme l’éléphant ? Le chat se demande-t-il pourquoi lui il doit se laver alors que les chiens non, passant ses journées à ruminer sur le fait que la vie n’est pas juste ? Se demande-t-il pourquoi le chat du voisin a plus de nourriture, ou plus de câlins, ou un panier plus douillet ?

Pourtant l’humain, lui, passe sa vie à se comparer aux autres, à son voisin, aux autres races, aux autres pays, se détruisant intérieurement en pensant à ce qu’il estime « juste » ou « pas juste » (selon ses propres critères bien souvent en plus erronés car incapable de voir « le plus grand plan » des choses, et ne jugeant bien souvent que par rapport à sa propre petite personne), au lieu de tout simplement vivre sa vie avec les moyens qu’il a et ce qu’il est et en devenir la meilleure version.

C’est donc cela que les animaux de compagnie, qui ont décidé de venir s’incarner pour aider les humains, viennent nous apporter et nous enseigner : l’Amour de soi et des autres, l’amour inconditionnel, le lâcher prise, la confiance en la vie et en ses propres capacités.

Chat-nourriture-210x210Le chat ou le chien ne se demandent pas, quand vous leur servez à manger, s’ils auront à manger demain. Ils mangent leur repas, et vont jouer ou dormir. Ils ne passent pas la nuit à se dire « Mais imagines si demain en partant au bureau mon maître a un accident ? et qu’il ne peut pas rentrer me donner à manger ? Qu’est ce que je vais devenir ? Je vais mourir de faim ! Oh non… vite, des antidépresseurs, un verre d’alcool, ou une cigarette pour me calmer ». L’animal a une parfaite confiance en la vie, et en ses aptitudes à faire face aux circonstances extérieures si jamais il en avait besoin, autrement dit en ses propres capacités.

L’animal ne va pas s’inquiéter en avance du fait de manquer de nourriture ou de quoi que ce soit dans le futur, il vit au jour le jour. Par contre, si jamais un jour il manque de nourriture, il aura encore une fois parfaitement confiance en ses propres aptitudes à trouver de la nourriture, et à se sortir de ce pétrin, jusqu’à la prochaine étape de sa vie. Et bien sûr, tout cela, sans ne jamais avoir à blâmer qui que ce soit, ni la vie, ni les humains, ni les autres chiens, ni les autres espèces, ni le gouvernement ! Il sera toujours en alignement avec lui-même et continuera simplement sa vie chaque jour, dans la joie de découvrir ce que chaque journée va lui apporter et lui faire vivre. Egalement, l’animal, recevant une caresse de son maître, ne va jamais se demander « Et si un jour il ne m’aime plus ? et si un jour il aime un autre animal ? » Il profite simplement du moment présent et du bonheur de recevoir de l’amour à ce moment là, sans exiger que cela dure toute la vie, ou que cela soit fait de telle manière ou telle manière plutôt qu’une autre.

Autrement dit, l’Animal, au contraire de l’Homme, ne se place JAMAIS en tant que victime. Il est le créateur de sa réalité et ne blâmera jamais les autres de ce qu’il a ou n’a pas, il prend l’entière responsabilité de sa vie, et ça, n’est-ce-pas le plus haut degré d’avancement spirituel ? N’est ce pas tout ce que tous les livres d’enseignants de développement personnel ou spirituels tentent de transmettre ?

.

Animaux et Vibration

.

light body

Nous émettons tous une vibration, une fréquence vibratoire, un taux vibratoire (humains, animaux, plantes et mêmes objets). Tout ce qui existe a une vibration et peut être mesuré (en ce que l’on appelle « unités de Bovis »). Plus notre vibration est élevée, plus nous sommes dans les émotions dites « positives » (joie, gratitude, enthousiasme, amour…). Plus notre vibration est basse, plus nous sommes dans les émotions dites « négatives » (tristesse, impuissance, colère, frustration…). Nous comprenons donc bien que la chose la plus importante est d’avoir une vibration élevée, et cela doit être une volonté consciente et quotidienne que de travailler sur sa vibration en faisant les choix de vie et de pensée qui nous « élèvent » le plus.

dog joy
L’Animal, lui, est très souvent dans une vibration élevée par nature (sauf dans le cas où encore une fois il a trop fréquenté l’Homme à vibration négative, cela peut l’atteindre car il absorbe les émotions). Il y a également des variations de taux vibratoire selon les espèces car eux aussi sont à des stades d’évolution qui leurs sont propres. Mais les chiens et les chats ont une vibration très élevée. Avoir un animal de compagnie c’est donc véritablement détenir une énorme boule d’énergie positive chez soi qui nous déverse ses ondes positives en permanence. Bon nombre d’humains considèrent leurs animaux de compagnie comme quelque chose certes d’agréable, mais n’ont pas conscience de l’effet que ces boules d’énergie ont sur eux, sur leur corps, leur santé, et donc sur toute leur vie entière.  Puisque nous créons notre réalité extérieure en fonction de notre réalité intérieure et plus précisément de notre vibration intérieure, alors un animal de compagnie peut véritablement impacter la vie entière d’un humain. Un animal peut véritablement transformer un humain. Et cela se produit des millions de fois chaque année. Ils sont là pour ça. Ils entrent dans nos vies, et notre vie n’est plus jamais la même, sans qu’ils n’aient jamais eu besoin de prononcer un seul mot.

homme dog

La plupart des « alliances » entre animaux et humains ont été prévues d’avance, avant l’incarnation. Parfois certaines rencontres sont tellement bouleversantes que l’on sent bien que « cela devait se faire ». Le lien est tellement fort. Est-ce un hasard que vous ayez tel ou tel chat, ou tel ou tel chien ? Bien sûr que non. Nous avons l’animal qui nous correspond et l’animal qu’il nous fallait pour apprendre les leçons que nous devions apprendre et expérimenter les sentiments que nous devions expérimenter.

 

Chiens versus Chats

ressemblances-animaux-maitres

Souvent, nous constatons des ressemblances entre certains animaux et leurs maîtres. Que ce soit physique ou au niveau de la personnalité. C’est tout simplement parce que l’animal absorbe les émotions et la personnalité de l’Homme. Du fait de leur vibration extrêmement élevée, ils sont capables souvent d’absorber une grande quantité d’émotions négatives de leur maître pour les soulager (ils peuvent ainsi même les sauver de maladies). Quand le maître est triste, le chien le sent, et vient immédiatement se mettre contre son maître pour absorber sa tristesse et lui donner son énergie positive. L’humain se met soudainement à sourire, à se sentir mieux, par la vibration de l’amour qui le transperce encore une fois même sans un mot.

.

chat lavabo

Le chat, lui, n’agit pas de la même manière, mais émet une vibration extrêmement forte également (au même titre que les dauphins, baleines, éléphants…). Le chat est un animal tellement en alignement avec lui-même (beaucoup plus que le chien qui est tout de même très dépendant de son maître), qu’il émane une vibration très puissante, vibration qui soit est un véritable bonheur divin pour ceux qui ressentent justement cette vibration extrêmement haute (en particulier quand le chat ronronne), soit rebute.

Celui qui aime les chats a compris l’enseignement du chat : s’aimer (personnellement j’aime regarder cet acte d’amour pour soi que de prendre le temps de se laver tout le corps chaque jour avec sa petite langue), dormir quand il en a envie, aller chercher des câlins quand lui en a envie. C’est une véritable leçon que de comprendre ce que c’est que de s’aimer suffisamment au point de n’attendre après personne pour satisfaire nos propres besoins et de prendre l’entière responsabilité de notre vie. Le chat ne compte sur personne. Par contre si on lui offre de l’amour il sait le rendre et le montrer aussi. Mais il n’est pas dépendant de nous et c’est ça le véritable enseignement que nous devrions en retirer (ne pas être dépendant des autres dans nos propres relations, pour déterminer notre bonheur).

L’humain qui n’aime pas les chats est un humain qui a du mal avec les personnes s’autorisant à être en alignement avec elles-mêmes avant toute chose. C’est souvent une personne qui ne s’autorise pas par exemple de s’écouter et qui fait sa vie en fonction des autres (le chat lui, faisant tout l’inverse, est un puissant miroir qu’il va donc rejeter), ou qui pense que les gens sont trop égoïstes en général et donc le chat est la représentation de tout ce qu’il déteste (et il adore en général les chiens à l’inverse car il peut s’y reconnaître ou retrouver les qualités qu’il souhaiterait plus trouver chez les humains). Cela peut être aussi le reflet de son propre égoïsme qu’il ne supporte pas chez les autres… Mais celui qui n’aime pas les chats devrait plutôt se demander : qu’y-a-t-il chez le chat qui reflète en moi quelque chose sur quoi je dois travailler ?

man dog

Le chien, lui, nous enseigne le don de soi, à l’inverse pour les personnes qui sont trop dans la restriction et l’amour conditionnel, ils sont de profonds enseignants sur ce que c’est que de donner sans rien n’attendre en retour, et sans conditions, et d’aimer tout le monde, ainsi que d’être dans l’enthousiasme, la joie, et le bonheur de toutes petites choses (une baballe envoyée, une sortie avec son maître, une friandise…).

Bien sûr, il y a tellement d’autres espèces extraordinaires d’enseignement pour l’Homme, mais je ne peux pas toutes les citer, l’article serait trop long, j’ai donc évoqué les deux principaux animaux de compagnie de l’Homme à l’heure actuelle. Chaque animal a sa particularité et chaque animal est une profonde source d’enseignements pour l’Homme. Certains hommes l’ont compris mais encore beaucoup ne considèrent l’animal que comme un objet sans conscience, et incapable de ressentir, mais le jour où l’Homme réalisera ces joyaux que sont les animaux, pour la Terre (ils envoient en permanence leurs hautes vibrations sur la Terre pour contrebalancer l’énergie négative envoyée par les Humains), et pour eux-mêmes, la leçon sera très dure… Nous réaliserons tout ce que nous leur avons fait subir et cela sera très dur pour la conscience. En attendant, si vous lisez cet article, il y a de fortes chances pour que justement vous ayez conscience de ces merveilles que sont les animaux, et à quel point nous devons les honorer, les respecter et les chérir, nous qui avons justement la capacité de développer des outils, des refuges, des moyens de soigner, ce n’est pas pour détruire mais pour protéger.

Comme le disait Gandhi « Toute âme qui s’élève, élève le Monde »… et c’est véritablement à cela que l’animal contribue chaque jour, en côtoyant l’Humain. Il l’aide à élever sa vibration, pour qu’à son tour l’Humain soit une force positive pour le reste de la planète…

human animal

signature

Source: http://lauramarietv.com/

Rédigé par : Laura Marie

Bienvenue sur mon blog http://lauramarietv.com et sur ma page facebook: https://www.facebook.com/lauramarietvfrance

 

ligne bleugris

.


Déclaration universelle des DROITS de la TERRE

12 avril 2013

x

Je vous invite à prendre connaissance de ce document qui m’a touchée profondément, tellement il semble venir parler à notre âme, du fond de la sagesse universelle oubliée…  source d’équilibre et d ‘harmonie entre tous les règnes.

Les solutions aux problèmes écologiques actuels se trouvent dans l’homme et précisément dans le regard qu’il porte sur la vie.  L’homme doit retrouver un véritable respect pour chaque être vivant. Ainsi par sa prise de conscience individuelle, il peut contribuer à la véritable écologie globale.

x

x

Déclaration Universelle

des Droits de la Terre

Préambule

Considérant que nous faisons tous partie de la Terre, communauté de vie indivisible composée d’êtres interdépendants et intimement liés entre eux par une destinée commune ;

Considérant que notre Terre est source de vie, de subsistance, d’enseignement et qu’elle nous prodigue tout ce dont nous avons besoin pour bien vivre ;

Considérant que l’humanité est un élément déterminant de ces conditions essentielles à l’évolution de la vie ;

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de la vie, ainsi que toutes les formes de prédation, d’exploitation et de pollution ont causé d’importantes dégradations et modifications des conditions de vie qui mettent en danger les équilibres fondamentaux nécessaires au développement et à la préservation de la vie sur la Terre;

Considérant qu’il est impossible de reconnaître des droits aux seuls êtres humains sans provoquer de déséquilibres au sein de la Terre ;

Considérant que pour garantir les droits humains il est nécessaire de reconnaître et de défendre les droits de la Terre et de tous les êtres vivants qui la composent ;

Considérant qu’il est urgent d’entreprendre des actions collectives décisives pour transformer les structures et les systèmes qui génèrent d’importantes destructions sur la Terre ;

Nous, habitants de la Terre, proclamons la présente Déclaration Universelle des Droits de la Terre comme l’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l’esprit, s’efforcent, par l’enseignement et l’éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d’en assurer, par des mesures progressives d’ordre national et international, la reconnaissance et l’application universelles et effectives.

.

Article premier

La Terre est un être vivant.

Article 2

Tous les êtres vivants qui peuplent la terre représentent une partie de la diversité constitutive de la Terre.

Le terme “être” intègre les écosystèmes, les espèces et toutes les autres entités naturelles qui existent comme partie de la Terre.

Article 3

Toute vie doit être honorée, respectée et préservée quelle qu’en soit l’utilité pour l’homme.

Tous les êtres ont le droit à la dignité, au bien-être et à vivre libres de tortures ou de traitements cruels infligés par les êtres humains.

Article 4

Tout comme les êtres humains jouissent des droits humains, tous les autres êtres de la Terre ont également des droits spécifiques à leurs conditions et propres au rôle et à la fonction qu’ils exercent au sein de la Terre.

Article 5

La Terre et tous les êtres qui la composent sont titulaires de tous les droits inhérents et reconnus dans cette Déclaration, sans aucune distinction selon les espèces, l’origine ou toute autre catégorie.

Article 6

Les droits de chaque être sont limités par les droits des autres êtres, et tout conflit impliquant ces droits doit être résolu de façon à ce que soient préservés l’intégrité, l’équilibre et la santé de la Terre.

Article 7

La Terre et tous les êtres qui la composent possèdent le droit de vivre et d’exister, le droit à la régénération de leurs capacités biologiques et à la bonne continuité de leurs cycles et processus vitaux ;

Tous les êtres ont le droit à l’eau comme source de vie, à la pureté de l’air, à la pleine santé, à être libres de contamination, de pollution et de déchets toxiques ou radioactifs ;

Tous les êtres ont le droit de ne pas être génétiquement modifiés et transformés dans leur structure, ce qui menacerait leur intégrité et leur fonctionnement vital et sain.

Article 8

Tous les êtres humains ont le devoir de respecter la Terre et de vivre en harmonie avec les vies qui la constituent.

Article 9

Les êtres humains ont le devoir d’agir en accord avec les droits et les obligations reconnus dans cette Déclaration, de s’assurer que la recherche du bien-être humain contribue au bien-être de la Terre, à présent et à l’avenir.

Article 10

Les êtres humains ont le devoir de promouvoir et de prendre part à l’apprentissage, à l’analyse, à l’interprétation et à la transmission des modes de vie en harmonie avec la Terre en accord avec cette Déclaration.

Article 11

Les êtres humains ont le devoir d’investir les institutions d’un pouvoir de défense des droits de la Terre, d’établir et de rendre effective l’application des normes et des lois pour la défense, la protection et la préservation des Droits de la Terre.

Article 12

Les êtres humains ont la responsabilité de respecter, de protéger, de préserver et là où ce sera nécessaire, de restaurer l’intégrité des cycles et équilibres vitaux de la Terre, de mettre en place des mesures de précaution et de restriction pour éviter que les activités humaines ne conduisent à l’extinction d’espèces, à la destruction d’écosystèmes ou à la modification des cycles écologiques.

Article 13

Les êtres humains ont le devoir de promouvoir des modes de vie, des modèles économiques et des politiques de développement qui respectent la Terre et les droits reconnus dans cette Déclaration.

Fichier à télécharger

Déclaration Universelle des Droits de la Terre

 

 Une version en images (Source Terree-Mère Mother Earth)

La Déclaration Universelle des Droits de la Terre Mère a été proclamée en avril 2010 à Cochabamba, en Bolivie, par le Président Evo Morales lors de la Conférence mondiale des peuples sur le changement climatique et les droits de la Terre Mère, qui a rassemblé 35 000 personnes venues de 140 pays.
.

 

(à suivre)

x

 

x

Déclaration Universelle des Droits de la Terre

Foire aux Questions

.

Qu’est-ce que la Déclaration Universelle des Droits de la Terre ?

La Déclaration Universelle des Droits de la Terre est un appel énonçant des principes fondamentaux et universels qui a pour vocation de :

  1. ‣Faire reconnaître mondialement des droits à la Terre et à tous les êtres vivants qui la peuplent, comme le fondement d’une culture du respect, indispensable au développement durable et commun de l’humanité et de la terre.
  2. ‣Fédérer tous les habitants de la Terre autour d’un intérêt commun et universel : la Terre est vivante, elle est notre maison commune et nous devons la respecter pour le bien de tous et des générations futures.

D’où vient la Déclaration Universelle des Droits de la Terre ?

Dans un contexte écologique mondial particulièrement alarmant à l’aube du troisième millénaire, un premier “projet de Déclaration Universelle des Droits de la Terre Mère” a été élaboré en Avril 2010 en Bolivie lors de la Conférence Mondiale des Peuples pour le Changement Climatique et les Droits de la Terre Mère.

x

x


HABITAT ECOLO/MAISONS NATURELLES-paille terre bois

6 janvier 2013

miseàjourvert    Dernier ajout

arrowo4UNE MAISON EN BOIS CONSTRUITE COMME UN LEGO

.

https://i1.wp.com/m.languedoc-roussillon.france3.fr/sites/regions_france3/files/styles/home_first_mobile/public/assets/images/2014/05/06/brique_en_bois.jpg

.

Une brique en bois, qui s’assemble comme des legos… La première maison tout en bois est en train de sortir de terre. Une petite société installée dans l’Ariège vient de lancer un nouveau procédé de fabrication. Cette nouveauté pourrait bien révolutionner le monde du bâtiment.

Briques, demie briques, linteaux, ou encadrement, le tout est en bois et s’assemble comme un jeu de legos.
Pas de clous, pas de vis, et pas de colle non plus, le procédé fait irrésistiblement penser à un jeu de construction pour enfants sauf que, cette fois-ci, il s’agit d’une maison de 170 m2. La première à être construite selon ce procédé à Chalabre en Ariège.

Déposé sous le nom de Brikawood par une petite société locale, les concepteurs ont cherché à concilier écologie, économie et facilité de construction. Les briques sont en douglas, un bois résineux résistant aux insectes et aux intempéries…et le résultat semble plus que prometteur.
La première maison n’est pas encore terminée que déjà des centaines d’autres sont commandées.
En une petite semaine, les murs sont montés.

http://m.languedoc-roussillon.france3.fr/2014/05/06/une-maison-en-bois-construite-comme-un-lego-471821.html

.

Encore un ajout :

.

arrowo4 La maison-Bulle de Steve

http://bridoz.com/steve-areen-maison-bulle/

Construite en 6 semaines.

Coût de la construction 4.500 € + 2.500 € environ Meubles et Déco.

.

ligne marron

puce étoile1En rassemblant tous vos envois, je vous ai préparé un article concret et poétique pour vous inciter à vous évader de nos murs de béton et à choisir une habitation naturelle -ou tout au moins venir y réfugier vos rêves !

.

arrowo4 1 – LA MAISON DU HOBBIT

.

Source : Les Brins d’herbes engagés

Maison Hobbit1

Budget : 3500 euros
1000 à 1500 heures de travail.

Le but de ce jeune père de famille, Simon DALE, a été de construire avec des produits naturels, à proximité du lieu de construction, une habitation pour sa petite famille, sans produits nocifs et cancérigènes, sans impact sur l’environnement.

flècheboisQuelques points clés de la conception et de la construction:

  • Creusées dans colline pour un faible impact visuel
  • Pierre et boue de fouilles ont été utilisé pour les murs de soutènement, fondations, etc.

  • Cadre de portes et fenêtres en chêne (bois de récup) à partir de la forêt environnante

.

  • Chevrons porteurs fantastiques sont très facile à faire
  • Des balles de paille dans le plancher, les murs, le toit pour une super-isolation et la construction facile
  • Feuille de plastique et de boue / gazon toit pour faible impact et la facilité
  • Enduit à la chaux sur les murs  ou l’énergie est perméable (par rapport au ciment)
  • Recyclée (déchets) de bois pour les planchers

  • Tout ce dont vous pourriez rêver est dans un tas ordures quelque part(fenêtres, brûleur, plomberie, électricité …)

  • Poêle à bois pour le chauffage
  • Le réfrigérateur est refroidi par l’air qui traverse les fondations

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

  • Puits de lumière dans le toit laisse passer la lumière naturelle
  • Les panneaux solaires pour l’éclairage, la musique et l’informatique

hobbit3

  • L’eau par gravité à partir du printemps dans les environs
  • Toilette sèche à compost
  • Recueille l’eau du toit pour le jardin etc

Plus de photos ici  → Afficher l’article :

http://lesbrindherbes.org/2012/12/14/maison-de-hobbit-pour-3500-euros-photos-video/

.

flècheboisSITES de Sam et Yasmina DALE

Voir le site de Sam et Yasmina DALE comportant d’autres constructions et de précieux conseils :

webmaster-cliqueici-26

http://www.beingsomewhere.net/index.htm

http://www.simondale.net/house/build.htm

.

.

flècheboisVidéo Sam Dale (en anglais)

.

flècheboisEncore des vidéos :

014

014

x

x

ligne marron

.

.

X

arrowo4 2 – AUTO-CONSTRUCTION

TOM RIJVEN

.

flècheboisAnimation d’un ATELIER MAISON TERRE et PAILLE

L’intérêt de ce type de construction ?
C’est de l’éco-construction particulièrement économique et rapide à mettre en œuvre.

014

.

.

x

http://www.habitatvegetal.com/fr/innovations

x

x

.

flècheboisMais qui est Tom Rijven ?

.

Un portrait en des centaines d’IMAGES :

Technique illustrée

033

webmaster-cliqueici-26

Chaque image se développe encore en cliquant sur « Images similaires »

Accès également à des sites, des livres…

x

flèchebois PRÉSENTATION LIVRE « « Entre paille et terre » :

Tom présente son LIVRE et il explique l’intérêt de la « paille porteuse » associée à la terre.
En 2 minutes 42, on entre dans le vif du sujet.

014

.

……….

Aux Editions Goutte de Sable :

L’approche constructive avec les bottes de paille proposée dans ce livre est le fruit d’expériences entre la technique la plus utilisée dans le monde : Nebraska (murs en paille porteurs) et le bâtiment traditionnel français : l’ossature bois.

Cette technique, nommée Cellule Sous Tension©, ouvre une nouvelle voie à la construction en paille, celle des murs auto-contreventés avec un enduit qui n’est plus une surface finale mais une partie intégrante de la structure du mur.

Ce livre s’adresse à toutes les personnes qui veulent découvrir un mode de construction… Un livre technique, pratique mais surtout dans lequel on découvre la beauté des enduits en terre.

x

http://gouttedesable.fr/ecologie-pratique-entre-paille-terre-p-42.html

Des dizaines d’autres vidéos sont accessibles sur internet :
Tom parle plusieurs langues (néerlandais, anglais, allemand, français…) et a mené des projets dans de nombreux PAYS (Pays-Bas, France, Pologne, Roumanie, Tchéquie, Slovénie, Portugal, Etats-Unis, Canada…)

.

flècheboisSon actualité en FRANCE

.
http://www.habitatvegetal.com/fr/innovations/flexagone

http://flexagone.wix.com/maisonpaille#!__flexagone

.

Source : François Taveau
Président de l’association
Site internet : http://anjouecohameaux.wordpress.com/

x

ligne marron

.

arrowo43 – MAISONS BIOCLIMATIQUES – ISOLATION

Construire une maison écologique bien accompagné

033

Manisola - Copie

Manisola construit des maisons bioclimatiques écologiques. Le but du bioclimatisme est de faire une enveloppe, une troisième peau pour les occupants assurant un très haut niveau d’efficacité thermique et respectant le confort des habitants, leur santé, celle des intervenants ainsi que les grands équilibres environnementaux.

Pour répondre à ces enjeux, Manisola vous propose différents types de constructions :
La maison poutre-paille : spécialiste de l’isolation végétale, Manisola est l’un des rares constructeurs à pouvoir vous proposer cette construction très performante et confortable.
→La maison ossature bois : c’est une maison faite sur mesure et rapide à construire.
→La maison traditionnelle : une valeur sûre dans laquelle Manisola intègre les nouveaux matériaux écologiques.

Toutes ces maisons sont novatrices en écologie et respectueuses des normes.

http://www.manisola.fr/

Le site MANISOLA n’est plus en fonctionnement.

.

ligne marron

Photo

.

arrowo44 – Construire une maison en Super Adobe à un coût dérisoire

Source : Les Brind’herbes engagés
http://lesbrindherbes.org/2014/01/29/construire-une-maison-en-super-adobe-a-un-cout-derisoire/

8700 euros pour 50m2 et en plus c’est beau !
___________________________________________
Les maisons en super Adobe par Nader Khalili !

Dans les pays occidentaux, le secteur du bâtiment est énergétivore et fortement émetteur de gaz à effet de serre.
De plus, construire  une maison engloutie les budgets des ménages.
Selon des témoignages, ce genre de maisons reviennent à moins de 10.000€ pour 50 m2 avec le confort d’aujourd’hui (eau, électricité, fenêtres double vitrage…).
A plusieurs une maison peut se construire dans le mois !

La maison en terre est aussi solide que la terre elle-même :)
Comme dans les églises, la structure en dôme permet, par gravité, le maintien de l’ensemble de la structure.
Des constructions droites (avec un toit ordinaire) sont également possibles et sont également très solides. 

Nader Khalili est un architecte irano-américain qui a travaillé sur l’architecture lunaire dans les années 80 et a développé des constructions en sacs de sable, qu’il appelle « Super Adobe ».
Construire maison en sac de terre
Le concept de maison en sacs de terre permet d’utiliser des produits locaux (terre trouvée sur place) et à un coût dérisoire.
Les sacs peuvent  être remplis de terre, de sable (ou autre matériau), en fonction des ressources disponibles localement.

Construire maison en sac de terre

Cette maison, un vrai bunker, est presque indestructible.
Les sacs de terre ou de sable sont d’ailleurs utilisés par l’armée comme abris anti-obus, mais aussi pour lutter contre les inondations.

Construire maison en sac de terre

Photo
La terre tassée et séchée (le séchage peut être accéléré dans les écodomes en faisant un feu à l’intérieur de la construction terminée) devient très dure, de type brique/céramique.

Construire maison en sac de terre

Construire maison en sac de terre

Un sac de terre ou de sable, cela ne bouge pas du tout (il existe plusieurs systèmes pour que l’adhérence des sacs entre eux soit totale : fil de fez barbelé, effet velcro etc.), la maison est très stable.

Photo
L’écodom (technique « SuperAdobe ») est une maison entièrement recyclable, isolante, anti-sismique, et à un coût quasi nul.
Elle résiste également aux passages des cyclones et aux inondations.
Elle ne craint pas les attaques d’insectes (termites) ou de moisissure.

Construire maison en sac de terre

En secteurs fortement déboisés (Haïti, Afrique subsahélienne etc.) le concept d’EcoDome apporte un avantage majeur : sa construction ne nécessite pas de bois (pas de charpente).
La matière des sacs utilisés  (polypropylène) par CalEarth est très résistante.
Une couche d’enduit protecteur est ensuite ajoutée pour protèger de l’eau de pluie.
Photo
L’inertie thermique de la construction est très bonne.
Idem pour l’isolation thermique (les murs sont épais).
Le plastique des sacs empêche les remontées d’eau du sol par capilarité.
Avouez qu'elle ne laisse pas indifférent...
Le père du concept d’EcoDome est Nader Khalili, un architecte américain d’origine iranienne (il a fait ses études en Iran, en Turquie et aux USA), qui concevait à l’origine des gratte-ciel.
Nader Khalili a passé 5 ans à sillonner en moto les déserts iraniens, aidant les populations locales à construire des maisons en terre et améliorant d’année en année ses recettes (l’Iran est un pays fortement sismique).
Il reçoit le prix Aga Kahn d’Architecture en  2004.
En 1988, un village expérimental fut construit au nord de Los Angeles, dans une région désertique.
Sur les plans environnementaux et socio-économiques, c’est à dire à tous les plans, le concept est franchement génial.
Puis, suite à une demande de la NASA, il a élaboré un concept de maison pour les missions spatiales sur la lune, ceci en utilisant le matériau disponible localement : la poussière lunaire.

De la lune à la terre…Olivier

Source :http://danactu-resistance.over-blog.com/article-maison-en-sacs-de-terre-de-50-m2m-pour-8700-euros-95787506.html

Quelques vidéos de démonstration

Par rapport aux vidéos, vous pouvez prévoir le passage de vos gaines électriques et de vos tuyaux entre les sacs aux différents niveaux correspondants, évitant de trouer les sacs ensuite !

Bons rêves pour vos projets !

.

x

ligne marron

flèchebois  SITES

La barre latérale du Blog et la page « Liens utiles » contiennent de nombreux sites intéressants à consulter.
Ici nous pourrions référencer quelques sites particulièrement documentés sur les constructions écologiques, les éco-villages, etc…

http://www.passerelleco.info/

.

.

ligne marron

flècheboisDans la série HABITAT ÉCOLO, voir les autres articles :

HABITAT ECOLO/1-Chambre d’enfant/Clic !
HABITAT ECOLO/2-Isolation thermique/Clic !

x

ligne marron

X


COMMENT VA NOTRE MONDE ???

24 janvier 2012

Tantôt au bout du rouleau… souvent triste… absurde ou désespéré,
NOTRE MONDE a tenté de répondre à cette question à l’aide d’images et de rubriques décrivant la folie de l’homme, l’injustice… l’outrage à la Terre…

Et pourtant nous aimons NOTRE MONDE…
Et nous voulons lui rendre l’ESPOIR en une HUMANITÉ qui ne baisse pas les bras mais œuvre pour que LA LUMIÈRE ne s’éteigne pas !
.

Notre monde en plein tourbillon !

Voilà à quoi pourrait ressembler la commande d’une pizza en 2015…

Standardiste : – Speed-Pizza, bonjour.
Client : – Bonjour, je souhaite passer une commande s’il vous plaît.

Standardiste : – Oui, puis-je avoir votre NIN, Monsieur ?
Client : – Mon Numéro d’Identification National ? Oui, un instant, voilà, c’est le 6102049998-45-54610.

Standardiste : – Je me présente…

 LIRE la SUITE …  Allo ! Speed Pizza

x

INJUSTICE

Reportage

L’iPhone et l’enfant de 13 ans
.

Il est possible qu’un enfant chinois de 13 ans, travaillant 16h par jour pour 0,70 dollars de l’heure, se cache dans votre magnifique iPhone ou iPad…

[LIRE la SUITE… ]

x

Voir autre article paru sur ce Blog :
Révélation / Jouets de Noël made in China /

CLIC !       I C I

x

x

Italie: des lettres de démission signées au moment de l’embauche

LIRE l’article / Clic !

x

x

x

C’est de la FOLIE !

.

H5N1 : des scientifiques interrompent des tests dangereux…

Comme si nous n’étions pas assez menacés, il ne manque plus que des virus mutants, manipulés dans les laboratoires… Ils n’en sont pas à leur coup d’essai, et 60 jours de réflexion c’est peu, pour décider de continuer les recherches..
[LIRE la SUITE… ]

x

x

NUCLÉAIRE / Un rapport terrifiant

LIRE l’article / Clic !

.

Encore un rapport terrifiant ! Centrale de CIVAUX
LIRE l’article de La Nouvelle République/ Clic !

x

x

MONDIALISATION

La mondialisation par les Nuls
Voir la vidéo
http://blog.syti.net/video.php?id=460

.

6 Signes qui nous avertissent
http://lesmoutonsenrages.fr/2012/01/23/6-signes-qui-nous-avertissent/

x

.

ÉPUISEMENT des RESSOURCES

Un article publié sur le site Le Devoir :
par Louis-Gilles Francoeur

Vive la décroissance planifiée !

Depuis hier, le gratin politique de la planète veut se faire voir à Davos. Pas pour réfléchir, comme le veut la philosophie de cette initiative, mais pour des objectifs «ciblés», savamment préparés par les états-majors politiques de chaque État. Le tout dans une atmosphère détendue, avec des artistes à qui l’on coupe les subventions et menace les droits d’auteur le reste de l’année, et des philosophes dont on lira le nom sur les programmes, faute d’avoir lu leurs livres. Nos premiers ministres Harper et Charest disent carrément qu’ils y vont pour attirer des capitaux.Certainement pas pour méditer sur les impacts de leurs politiques sur les futures générations…

[ LIRE la SUITE de l’article ]

x

x

NOURRITURE

X

Sans commentaire !

X

x

TOUS FICHéS… TOUS PUCéS

.

.
Un article du Nouvel Observateur

Tous fichés à 15 ans / La loi votée dans l’indifférence générale

LIRE l’article / Clic !

x

x

Un article de Georges Vigneaux

Les imbéciles ont pris le pouvoir/Vers une société sous contrôle total

LIRE l’article / Clic !

x

x

x

Une puce comestible pour bien prendre ses médicaments

LIRE l’article / Clic !

Commentaire de Rolie :
Je suis choquée, qu’est-ce qu’ils vont encore inventer pour nous voler le peu de liberté qui nous reste. Les Allemands le définissent avec le terme « der gläserne Mensch » = l’homme en verre (transparent = on voit tout en travers) …. On pourra nous surveiller mieux que si nous étions dans une prison …..

x

Voir d’autres points de vue :
Dans le Blog ou la Revue de Presse de Syti-net (Liens utiles)
Le défilé permanent des modules de SOS PLANETE  (Barre latérale)
Dans l’Espace Sagesse
Les Américains seront pucés dans un an/Clic !

x

x

HUMOUR

Rien de tel que la dérision pour barrer la route à la bêtise !

Envoi de Danielle C
Excellent !!!
à dispatcher à vos amis, sans faute…

En fait, ce n’est qu’une histoire de CUL DE CHEVAL !

Question_de_largeur

Diaporama pps
Ouvrir ou télécharger

Et la blague de la Porsche Turbo, vous connaissez ?

La PORSCHE et le BANQUIER
Humour / Clic !

X

NOUS AIMONS LE MONDE

ESPOIR dans les INITIATIVES

.

Les LOCAVORES
Le Mouvement des Locavores / Clic !

Marinaleda

Un modèle d’auto-gestion unique en Europe

Liens :

http://au-bout-de-la-route.blogspot.com/2012/01/marinaleda-un-modele-dauto-gestion.html

http://alternatifs81.free.fr/?p=2545

x

x

Heureusement, les initiatives positives sont nombreuses et exaltantes.
Pour initier une force de redressement, elles devront se placer dans une vision plus subtile, dans l’universel, unir le Ciel et la Terre-Mère…
Harmonie entre tous les règnes (humain, animal, végétal, minéral).
Qu’aucun être ne soit abandonné, asservi, dégradé !
C’est le BIEN COMMUN… L’écologie globale.

Voir :
La déclaration universelle des Droits de la Terre /

CLIC !     I C I

LE MOUVEMENT COLIBRI de Pierre Rabhi (Barre latérale)

http://www.colibris-lemouvement.org/

« Nous devons définir ensemble les techniques nous permettant de construire un monde meilleur. » 
Jean-Luc Henry, président de la Fondation Ékopédia

http://fr.ekopedia.org/Portail:Colibris

x

X

X

LA BEAUTÉ DU MONDE

Splendides diaporamas

Une offrande à l’univers !

(Cliquez pour ouvrir ou télécharger)

Oiseaux du Paradis

Belle et Indomptable

Tombe-la-neige

NATURE MAGNIFIQUE.1

x

Merci pour vos envois.

x


FUKUSHIMA/libre réflexion3 /Catastrophe du Japon_Ce que personne ne vous a dit

1 juillet 2011

xSource : Magazine L’Essentiel

Le tsunami et la catastrophe nucléaire du Japon

.
Une grande partie de la conscience humaine est actuellement concentrée sur les évènements du Japon et les terribles ravages causés par les tremblements de terre successifs. Une inquiétude sourde parcourt l’inconscience des hommes, qui sont désemparés.

Une voix silencieuse parle à travers de tels évènements, une voix qui alerte l’homme, qui le prévient encore et encore, qui lui livre un message de sagesse, que l’homme refuse de toutes ses forces d’entendre.

Devant cette catastrophe sans précédent, l’homme ne veut pas admettre la réalité : il est à la merci des forces naturelles qu’il ne peut dominer. Il croit s’en affranchir et voilà qu’elles le rappellent à l’ordre et lui montrent qu’il n’est pas sur le bon chemin.

 

Non seulement tout ce qui est construit par l’homme peut être balayé par la Nature vivante, mais la menace est pire puisque l’homme, dans son inconscience, s’est associé avec des forces et des intelligences de destruction – l’énergie nucléaire – qu’il ne peut pas non plus contrôler et qui rendent possible un anéantissement plus effroyable encore.

Oui, l’homme s’est associé avec des êtres de destruction bien plus dangereux que la Nature. La Nature est une Mère qui corrige et reprend ses droits, mais le nucléaire est un démon destructeur que rien ne peut arrêter une fois qu’il est éveillé et libéré. On prend aujourd’hui conscience qu’une œuvre humaine peut être plus dangereuse qu’une catastrophe naturelle.

Et pour la première fois, on voit qu’entre la nature et l’homme, le plus dangereux, c’est l’homme. Car on se remet toujours des catastrophes naturelles, comme les éruptions volcaniques ou les raz-de-marée, mais s’il arrivait vraiment une grande catastrophe nucléaire, on aurait du mal à s’en remettre parce que la nature serait réellement atteinte.

L’homme a voulu être indépendant de la nature

Le monde n’est pas du tout comme on le voit et comme une certaine intelligence nous le fait regarder. Ce qui est important n’est pas forcément ce que l’on voit, c’est ce que l’on ne voit pas, c’est-à-dire les graines. La terre n’est pas là pour que l’on vive dessus, elle est là pour enfanter. De la même manière, les hommes ne sont pas là pour vivre, pour boire, pour manger, pour parler, ils sont là pour mettre au monde quelque chose.

Les hommes sont sur la terre pour offrir aux Dieux le plus pur et le plus grand. Malheureusement, les hommes ne font plus d’offrandes aux Dieux. Ils ne parlent plus aux Dieux ; ils ont voulu être indépendants. En fait, les hommes ont voulu développer l’énergie nucléaire et toutes ces forces pour être indépendants de la nature.
Et pourquoi ont-ils voulu être indépendants de la nature ? Parce qu’ils veulent tout garder pour eux et ne plus rien payer aux Dieux. Alors, ils ont dit : « Nous allons lutter contre les Dieux et nous allons être indépendants. Nous allons maintenant vivre pour nous-mêmes et ne rendre de comptes à personne. » À partir de ce moment-là, les hommes se sont mis à voler et à piller la Terre, à devenir des exploiteurs.

Par le fait même, ils se sont associés avec des intelligences sombres qui leur ont dit : « Vous ne voulez plus donner aux Dieux ? Alors nous allons vous expliquer comment faire. » Et ces êtres, ces intelligences ont inspiré aux hommes une science. Malheureusement, c’est une science qui détruit tout, et l’homme sera grandement perdant.

L’humanité détruite par ses propres créations

Il est maintenant clair que l’humanité ne va pas être détruite par des créations naturelles, mais par ses propres créations. Nous allons nous-mêmes nous autodétruire, et nous sommes déjà en train de le faire. Ces radiations qui sont libérées dans l’atmosphère à cause de la catastrophe du Japon sont est en train de modifier toute la structure de la planète, jusque dans les plans invisibles.

Les hommes se disent : « Ça va trop loin. Ça me fait peur. Il faut faire quelque chose. » Puis, ils pensent : « Oui, mais j’ai besoin d’électricité. Oui, mais comment vivre sans ça ? On ne peut pas retourner en arrière. » Toutes nos traditions sont mortes, alors on ne sait plus quoi faire, on ne sait plus vers qui se tourner, on est complètement perdus.

On voit le futur apparaître, un futur menaçant, et on se demande comment on va enlever toute cette technologie et tous ces êtres qui sont cachés derrière et qui sont des destructeurs. Ces êtres qui dirigent la destinée de l’homme ont mis leurs intérêts ailleurs et ils refusent de revenir vers l’ancienne Alliance avec la Nature vivante, la Terre, Dieu la Mère.

Alors, que pouvons-nous faire ?

Nous, les Esséniens, nous cultivons toujours l’Alliance avec la Mère, c’est l’une des bases de notre culture, de notre Tradition. Lorsque cette catastrophe a eu lieu, je me suis tourné vers la Mère et j’ai ouvert un dialogue avec elle pour connaître son point de vue. Voici le message que la Mère a transmis aux Esséniens :

x

Message de la Mère sur la catastrophe au Japon

« Fermer les yeux sur certaines choses qui se font aujourd’hui dans l’humanité n’est pas vous rendre service.

La fuite de ses responsabilités n’a jamais permis à un être d’échapper à l’oeuvre pour laquelle il a donné sa vie, consciemment ou inconsciemment, activement ou passivement.

Il y a deux façons d’agir : en faisant et en laissant faire. Avoir les yeux ouverts et être responsable de ce que l’on sait être vrai et juste est le chemin du peuple essénien.
Si une vision est juste, vous devez non seulement la mettre en lumière, lui offrir votre force, mais vous devez également vivre avec elle, vous organiser pour qu’elle puisse avoir un corps afin d’agir sur la terre et de faire entendre sa voix dans le monde des hommes.

Que ce soit sur le nucléaire, l’élevage et l’abattage intensifs des animaux, les OGM, la dépossession des âmes humaines et de leur immortalité, vous devez prendre position et être clairs. En cela, je rejoins l’enseignement qui vous a été transmis par les Archanges : même si vous ne pouvez pas faire grand-chose dans l’humanité, parce que vous êtes faibles et désorganisés, il est vital que vous fassiez connaître votre point de vue, que vous le mettiez par écrit, que vous vous organisiez en cercles d’étude et en loges pour le faire connaître et le répandre dans les mondes visibles et subtils.

Le point de vue des Esséniens doit exister dans le monde et il doit être clair. Si vous n’êtes pas d’accord, vous devez le dire et expliquer pourquoi. Vous devez faire connaître votre point de vue et votre sagesse. Vous devez tout mettre en œuvre pour les incarner à travers des structures concrètes.

La parole du Père, celles des Dieux, des Archanges, des Anges, des Maîtres, des étudiants de la sagesse, des animaux, des végétaux, des minéraux et de la Mère doivent trouver à travers la Nation Essénienne un corps vivant et agissant pour s’exprimer, se faire entendre, toucher le monde. Ainsi, le Verbe se fera chair et il habitera parmi vous, parmi nous, sur la terre. Aujourd’hui, il y a un non-respect de l’Alliance et des lois de la Nature et de la vie, de l’intelligence, et vous devez le dire.

Il est essentiel que les Esséniens ne soient pas comptés parmi les peuples qui ont violé l’Alliance. Vous devez vous désengager, ne pas accepter, montrer que d’autres chemins sont possibles, et vous devez le faire savoir en prenant position. Bien sûr, vous n’avez pas toutes les solutions car vous vivez au milieu de l’humanité, mais vous devez, au niveau qui est le vôtre, faire savoir qu’une autre Intelligence existe et que vous prenez position pour elle.

Je soutiens l’enseignement du Père Gabriel qui vous a demandé de trouver une indépendance, non pas à l’image de celle que les hommes recherchent, mais plutôt une indépendance du monde des hommes. Vous ne devez pas vous couper de l’humanité, mais vous ne devez pas non plus être totalement avec elle. Vous devez trouver un équilibre. Vous devez avoir vos propres jardins, votre agriculture, votre propre économie, votre vie d’Esséniens afin d’œuvrer pour la victoire d’un monde supérieur sans devoir porter le poids de toutes les bêtises d’une humanité à la dérive et possédée par un monde qui n’aime pas la Lumière.

Je sais que vous êtes faibles et que vous ne pouvez pas faire grand-chose, mais si vous ne faites rien, si vous n’écrivez pas dans les mondes visibles et invisibles un message clair d’opposition éclairant ce qui se fait à l’heure actuelle, sachez que le monde qui n’aime pas la belle Lumière sera victorieux, glorieux. Plus rien ne pourra l’arrêter et l’humanité deviendra entièrement esclave de cette intelligence dont elle est inconsciente.

Cette intelligence dira devant tous les mondes qu’aucun humain ne s’est opposé à elle, ne l’a contredite, et que c’est avec la bénédiction de toute l’humanité que toutes ses œuvres ont été accomplies. C’est pourquoi, vous, les Esséniens, vous devez accomplir votre mission pour le Bien commun, et vous, peuples, traditions et individus qui aimez la Lumière, vous devez aider les Esséniens dans leur entreprise. Écrivez votre point de vue, répandez-le, faites-le connaître, étudiez-le et agissez par la magie des loges pour qu’il soit vivant dans les mondes subtils.

C’est l ‘œuvre que vous devez poser aujourd’hui et c’est ce que moi, la Mère, j’attends de vous.

Faites-le dans la pureté, dans la vérité, le dévouement, le service, la sagesse, l’amour et dans la victoire de toutes les vertus des Anges qui sont les fleurs de la Terre de Lumière. »

Un contrepouvoir aux oeuvres de destruction massive

La Mère nous dit que nous devons faire connaître le point de vue des Esséniens sur ce qui se passe dans le monde. Les écrits sont ce qui donne un corps à la Lumière. Tous les grands chefs d’État ont cherché systématiquement à détruire tous les écrits parlant de la lumière.

Par exemple, le projet d’Adolf Hitler était de raser toutes les civilisations et de ne laisser aucune trace du monde antique. Il voulait raser l’Égypte, raser la Grèce et tous les temples, il voulait rebâtir une civilisation nouvelle où nous n’aurions plus aucun moyen d’avoir la connaissance qu’un monde antique a existé. Les dirigeants de l’humanité ont ce projet car ils ne veulent pas que nous puissions remonter vers l’origine de l’homme et de l’humanité, qui est en réalité la belle Lumière et les mondes invisibles et spirituels. Ils ne veulent pas que l’on remonte vers cette source.

Avec ce qui se passe au Japon, de plus en plus de gens prennent conscience que la télévision est un organe de propagande qui sert à orienter les consciences, les sensibilités et les volontés. Bien souvent, cet organe est utilisé par des groupes d’intérêt qui cherchent à faire passer leurs idées, leurs conceptions au détriment d’autres opinions qui n’ont pas droit à la parole.

Nous devons impérativement prendre la parole. Le point de vue des Esséniens doit exister dans ce monde et il doit être clair. Si on n’est pas d’accord avec certaines choses qui se passent sur la terre, on doit le dire et expliquer pourquoi. Nous devons engendrer dans le monde des égrégores une force de clarté qui permettra à un nombre croissant d’individus de s’éveiller à un autre point de vue et de l’adopter, puis de le faire grandir dans le monde.

Le nucléaire : l’offense aux Dieux

La Mère-Terre nous a dit qu’elle souffrait intensément de l’homme, que sa souffrance était devenue intolérable et qu’elle ne voulait plus soutenir ceux qui pensent et vivent dans des traditions mortes. Pour elle, ces hommes sont devenus une maladie sur son corps, quelque chose qu’il faut évacuer, nettoyer.

La Mère veut faire comprendre à l’humanité que celle-ci doit maintenant s’éveiller et retourner vers ce qui est vivant, sacré et respectueux. Les traditions doivent redevenir vivantes et les hommes doivent honorer l’intelligence et la vie. Si les hommes continuent à honorer la mort et à vivre uniquement pour ce qui est mortel en asservissant tous les règnes qui sont en dessous et au-dessus d’eux, la Mère ira jusqu’à détruire ceux qui vivent sur elle et qui ont créé des territoires, des cultures et qui maintenant ne sont plus dans l’Alliance avec les Dieux ni avec elle.

Les hommes ont renié l’Alliance des sept jours de la Création, ils ont asservi les règnes minéral, végétal, animal, ont fait chuter les Anges, ont asservi les mondes spirituels et n’ont plus payé l’impôt aux Dieux. Ils ont voulu se séparer de l’ordre divin et n’avoir aucun compte à rendre, être autonomes, maîtriser certaines forces et énergies pour ne plus être dépendants ni de la terre ni du ciel.

En cela, ils sont devenus des voleurs, des usurpateurs. Ils se sont associés avec des intelligences sombres aussi bien dans le domaine de la spiritualité que dans celui de la matière. Ils ont fait entrer des démons dans les mondes spirituels comme dans les mondes matériels, à travers leur technologie et leur science. Le nucléaire n’est rien d’autre que la force de destruction que les hommes ont appelée à eux et avec laquelle ils ont décidé de vivre pour être indépendants et capables de se passer des Dieux. Maintenant, cette force montre son visage, elle révèle qu’elle est capable de modifier la vie sur la terre et de forcer l’homme à devenir l’esclave de sa technologie et de son monde.

La Terre est bonne et ses ressources sont bénéfiques. L’homme doit vivre en harmonie avec la Terre, mais s’il ne la respecte plus et l’exploite en dehors des normes, cela engendre un déséquilibre.

Les hommes ont étudié la sagesse des Dieux et ils ont compris qu’il y avait dans l’homme une force qui le renouvelait et le maintenait en vie. Ils ont vu que cette énergie était aussi présente dans la nature et dans le cosmos, et ils ont décidé de l’exploiter non pas pour l’Alliance des mondes mais pour la suprématie et l’indépendance de l’homme. En cela, les hommes ont volé la sagesse des Dieux et l’ont détournée de son but divin. Les hommes se sont éloignés de la Nature et des Dieux et ils ont créé un monde faux et mortel.

Alors, ce monde est voué à être détruit. Seul ce qui est en accord avec la Nature et le monde divin peut entrer dans la perfection et dans l’éternité.

Déjà les civilisations lémurienne et atlante ont été détruites parce que les hommes s’étaient détournés de l’Enseignement sage dans leur mode de vie. En appelant la force nucléaire, les hommes jouent avec des énergies qui viennent de l’univers et des profondeurs. Ce sont des forces cosmiques que l’homme ne peut pas maîtriser. Elles ne sont pas en accord avec la Nature, et donc, même la Nature ne pourra pas les contrôler.

L’enjeu de la catastrophe du Japon

L’homme peut construire un barrage. S’il se brise, tout finira par rentrer dans l’ordre car la Nature réparera ce qui a été fait par l’homme. Mais à partir du moment où l’homme appelle des forces et des intelligences démoniaques, comme le nucléaire ou les OGM, s’il perd le contrôle, la Nature elle-même ne pourra pas réparer ni même limiter les dégâts. Il faudra vivre avec et peut-être que cela voudra dire tomber entièrement esclave de la technologie parce qu’il n’y aura plus de vie naturelle possible. Voilà l’enjeu que nous révèle cette catastrophe du Japon. L’homme devra vivre avec les conséquences de ce qu’il aura lui-même créé, et s’il est détruit, il le sera par ses propres créations et non par la Mère.

Aujourd’hui, en divers endroits de la planète, il y a des catastrophes naturelles, mais si on regarde l’histoire, cela a toujours existé. Des civilisations ont été détruites, mais quelque part, l’humanité a toujours su rebondir car la Nature et les Dieux l’ont protégée à un moment donné. Mais voilà, là où l’homme ne pourra vraiment pas s’en sortir, c’est face à ses propres créations. Il vivra et mourra dans ce qu’il aura lui-même créé.

Il est juste que l’homme puisse utiliser le savoir des Dieux et de la Nature pour vivre heureux et se développer en harmonie avec les règnes universels visibles et invisibles, mais il doit se tenir dans l’Alliance de Lumière du Père et de la Mère. Il doit respecter le corps, l’âme et l’esprit de toutes les créatures qui peuplent son environnement et qui constituent sa vie.

C’est la clé, et nous, les Esséniens, nous devons en être conscients et porter cette Alliance dans la vérité, la pureté et l’efficacité pour le bien de tous les êtres. Nous devons porter ce message devant toutes les consciences. Cela est fondamental, car c’est le seul chemin pour avoir les conditions de redresser,d’une façon ou d’une autre, la situation.

On recevra ce que l’on a semé

En toute chose, il y a un monde visible, un monde invisible (l’âme) et un monde éternel en potentiel (l’esprit). Chaque créature doit être respectée et honorée dans ces trois mondes. Mais les hommes ont détourné les forces de ces trois mondes pour les donner à un autre qui ne glorifie que le corps mortel et qui asservit tous les règnes. Si l’homme fait n’importe quoi des dons qu’il a reçus d’une Intelligence supérieure, à un moment donné, il tombe malade et finit par tout perdre, à l’image de celui qui mange n’importe quoi.

Tout dans la nature se fait progressivement. Ainsi, l’homme a toujours les moyens de s’éveiller et de se redresser. Par contre, le jour où il n’écoute plus rien, où il s’est fait son propre monde, qu’il est devenu totalement indépendant, qu’il a son corps, ses organes, ses systèmes, plus rien ne peut le protéger. Il est seul face à ce que lui-même a créé, et c’est le dieu qu’il a honoré qui va se manifester à lui et le prendre dans son royaume. Dans la vie, il arrive toujours un moment où l’on reçoit ce que l’on a semé et où on est confronté à la conséquence de ses actes et de ses pensées.

Il n’est pas bon que l’homme soit seul, qu’il se tienne en dehors de l’Alliance de la Lumière du Père et de la Mère et des sept règnes de la Création. Si l’homme est seul, alors c’est seul qu’il devra affronter l’abîme avec lequel il s’est associé. Aujourd’hui, ceux qui se sont proclamés les guides suprêmes de l’humanité et qui prennent des décisions pour tous se sont totalement séparés du monde divin. Ils sont maintenant associés avec des mondes capables de tout détruire. Le monde divin n’a plus son mot à dire ni dans la religion ni dans la science.

Avant, un raz-de-marée ne détruisait qu’une partie de la terre, qui pouvait être reconstruite, mais maintenant, à cause de la technologie, c’est toute la planète qui est visée d’une façon irréversible par les radiations. L’homme amène la mort, la stérilité, le désert là où les Dieux ont apporté la vie et le chemin de la beauté et de l’immortalité.

Le chemin est tracé, et maintenant, nous devons le poser sur la terre et le rendre vivant de chacun de nous afin de toucher le monde de cette sagesse.

Olivier Manitara

.

 

___________________________________

X

.

x


FUKUSHIMA/libre réflexion2/ FUKUSHIMA, H1N1 : UNE MÊME LOGIQUE

1 juillet 2011

Envoi de Marc :
Voici la publication intégrale  d’un courriel de Jean-Jacques Crèvecoeur.

From: Jean-Jacques Crèvecoeur <jean-jacques-crevecoeur@ayin.lefacteur.ca>
Date: Mon, 20 Jun 2011 13:49:11 -0400

FUKUSHIMA, H1N1 : UNE MÊME LOGIQUE

Je n’ai vraiment plus l’intention de partir en guerre contre qui que ce soit. Et je n’ai pas l’intention d’y passer des heures. Il me suffit de poser quelques questions, de vous transmettre quelques références informatives (pour vérifier le contenu de mes questions) et de vous laisser tirer vos propres conclusions.

Voici les questions que je me (vous) pose :

Pourquoi les médias ont cessé de nous informer dix jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la situation là-bas ne cesse de s’aggraver ?

Pourquoi une des premières décisions prises par les autorités de santé publique a été de relever le niveau des doses acceptables qu’une population peut encaisser ? Comme si l’imminence de la catastrophe avait tout à coup rendu nos organismes plus résistants à la radioactivité…

Pourquoi les autorités de santé publique et les gouvernements ont-ils donné l’ordre de ne plus publier les mesures de radioactivité depuis fin mars ?

Pourquoi ces mêmes autorités ont-elles donné l’ordre d’arrêter de mesurer le taux de radioactivité dans l’hémisphère Nord, alors que nous payons avec nos impôts, les stations de mesure ?

Pourquoi nous a-t-on caché pendant deux mois et demi que les cœurs des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu dans les heures et les jours

qui ont suivi le 11 mars dernier, alors que plusieurs experts indépendants l’annonçaient dans les jours qui ont suivi la catastrophe ?

Pourquoi aucun conseil de protection ne nous est donné de la part des autorités de santé publique, à nous qui sommes concernés par la contamination de l’air, du sol et de l’eau ?

Pourquoi ne nous dit-on pas que, chaque fois qu’il pleut, nous devrions éviter de sortir, ou alors, utiliser un large parapluie pour ne pas ramener chez nous, de l’eau et des particules contaminées ?

Pourquoi presque aucun média n’a révélé que, dès la fin du mois de mars, le lait de plusieurs états américains avait un taux de radioactivité anormalement élevé (depuis lors, les mêmes constats ont été faits en France) ? En nous expliquant que la pluie avait contaminé l’herbe des prés broutée par les vaches…

Pourquoi ne nous révèle-t-on pas que la mortalité des bébés a brusquement augmenté ces deux derniers mois, dans les états de l’Ouest américain ? À Philadelphie, par exemple,la mortalité a augmenté de 48 % en un mois, à cause du lait contaminé et de l’eau contaminée du robinet…

(référence [http://www.lefacteur.ca/login/link.php?M=577481&N=2630&L=2003&F=T

Pourquoi ne nous dit-on pas que les centaines de milliers de tonnes d’eau déversées sur les réacteurs sont sur le point de déborder des sous-sols des centrales, et donc de contaminer encore davantage la région, les nappes phréatiques et l’océan ? Et que les Japonais n’ont aucune solution pour régler ce problème…

Pourquoi nous fait-on croire que la situation est sous contrôle, alors que les déversements d’eau n’ont fait que retarder le moment où une explosion majeure surviendrait ?

Pourquoi ne nous dit-on pas que le bâtiment numéro quatre est sur le point de s’effondrer, avec les risques de relâcher dans l’environnement, d’énormes quantités de plutonium capables de rayer le Japon de la carte pour 100.000 ans

(référence [http://www.lefacteur.ca/login/link.php?M=577481&N=2630&L=2004&F=T])

Pourquoi toutes les vidéos d’un ressortissant français vivant au Japon ont-elles été supprimées de son compte Youtube depuis ce lundi 20 juin ?

Il faut préciser qu’Alex mettait une vidéo quasi-quotidienne sur Youtube pour informer de la situation vécue depuis le Japon. Jusqu’à présent,ses vidéos étaient vues par deux à quatre mille personnes. Sa vidéo de ce week-end, dans laquelle il exprimait sa colère et son désespoir avait déjà reçu 67.000 visiteurs en 48 heures, au moment où son compte a été fermé !

Liberté de l’information, vous dites ?

Heureusement, des internautes malins avaient eu la bonne idée de copier sa vidéo et de la remettre en ligne

[http://www.lefacteur.ca/login/link.php?M=577481&N=2630&L=2005&F=T

Petite dernière, juste pour la route !

Pourquoi l’administration Obama vient-elle de donner l’ordre d’interdire le survol de la centrale de Fort Calhoun (Nébraska) par les avions de tourisme et les hélicoptères, empêchant les journalistes d’informer la population par la situation très préoccupante qui s’y déroule suite aux inondations provoquées par le débordement du Missouri ?

Pourquoi cette même administration a-t-elle ordonné qu’aucune information sur la situation périlleuse de la centrale ne soit divulguée (voir photo ci-dessous) ?

Voici quelques références à partir desquelles vous pourrez faire vos propres lectures.

J’ai mis ces références sur mon site Internet, dans un dossier nucléaire

[http://www.lefacteur.ca/login/link.php?M=577481&N=2630&L=2006&F=T]. Chaque fois que je verrai passer un article de synthèse, je l’ajouterai sur mon propre site.

J’y ai passé une petite centaine d’heures, pour me faire une opinion personnelle, en vérifiant à chaque fois quel était l’intérêt de la personne qui parlait. C’est intéressant de remarquer que tous les experts indépendants, sans exception, sont critiques et inquiets de ce qui se passe et des conséquences pour l’environnement, la santé des populations et l’avenir de la planète.

Par contre, aucun expert travaillant pour l’industrie du nucléaire, aucun gouvernement impliqué fortement dans le nucléaire (comme la France et les USA) n’est inquiet de ce qui se passe.

Au contraire, ils réaffirment, haut et fort, que le nucléaire est irremplaçable, sûr et même bon pour lutter contre le réchauffement climatique…

Alors, de quoi nous plaignons-nous ?

À vous de réfléchir à ce qui se passe dans notre monde.

À vous, à présent, d’oser sortir de votre naïveté à propos de la manière dont le monde fonctionne et est dirigé.

Croyez-vous franchement que les médias ont pour mission de nous informer ? Le croyez-vous vraiment ?

Croyez-vous franchement que les industries se préoccupent de notre bien-être, de notre santé, de notre vie ? Le croyez-vous vraiment ?

Croyez-vous franchement que les gouvernements sont là pour défendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?

C’est plus fort que moi. Mais je ne peux pas m’empêcher de faire un parallèle très simple avec l’affaire de la grippe H1N1.

Pour la grippe, il n’y avait aucun danger de pandémie. Des experts, comme le professeur Debré l’ont dit et répété dès juillet 2009. On voyait bien que dans l’hémisphère Sud (en plein hiver entre juin et septembre 2009), il y avait moins de morts que les autres années, malgré le fait qu’ils ne disposaient pas du vaccin salvateur…

Malgré l’absence de danger, les médias ont entretenu un climat de peur quotidiennement depuis le 25 avril 2009 jusqu’au 15 décembre 2009 ! Quotidiennement. Avec quoi comme résultat ? 17.000 morts de la grippe en un an (contre 250.000 à 500.000 morts annuels dus à la grippe saisonnière), c’est-à-dire rien du tout !

Pour Fukushima et Fort Calhoun, il y a un vrai danger. Des milliers de kilomètres carrés sont déjà perdus pour des centaines d’années au Japon. Les bébés meurent aux USA, les produits laitiers sont contaminés,des centaines de millions de litres d’eau sont contaminées dans les sous-sols des centrales et dans l’océan. Des particules radioactives sont rejetées dans l’atmosphère en continu depuis trois mois.

Que font les médias ? Rien. Ils ne disent rien.

Mon commentaire :

Pour la grippe H1N1,il fallait que les médias amplifient la peur face à un danger inexistant pour servir les intérêts d’une industrie en perte de vitesse (les compagnies pharmaceutiques).

Pour Fukushima et Fort Calhoun, il faut que les médias se taisent face à un danger bien réel pour servir les intérêts d’une industrie en perte de crédibilité et de contrôle (le nucléaire).

Vous voulez un autre parallèle ?

Pour la grippe, l’OMS a abaissé ses critères de seuil de pandémie le 29 avril 2009 (quatre jours après la première alerte). Ce qui lui a permis de déclarer que la pandémie avait atteint le niveau 6 (le plus élevé)le 11 juin 2009, déclenchant automatiquement l’exécution des contrats qui avaient été signés quatre ans auparavant entre les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques. Dans ces contrats, il était spécifié que si l’OMS déclarait une pandémie de niveau 6, les gouvernements s’engageaient automatiquement à commander les vaccins pour lutter contre cette pandémie.

Pour Fukushima, l’OMS et les autorités sanitaires ont relevé les seuils acceptables d’irradiation des populations et des travailleurs du nucléaire. Ce qui permet de ne pas être obligé d’ordonner des évacuations massives des populations, puisque ces nouveaux seuils ne sont pas atteints !

Mon commentaire :

Les notions de seuil biologique et les critères d’acceptabilité ne sont pas déterminés sur base médicale ou biologique, mais bien sur des bases politiques, économiques et financières.

Un dernier parallèle ?

Pour la grippe, les experts qui se sont prononcés en faveur de la vaccination et qui ont défendu la réalité de la pandémie étaient tous payés par les compagnies pharmaceutiques qui fabriquaient les vaccins.

Ceux qui se sont prononcés contre la vaccination et qui ont dénoncé la manipulation des chiffres, des faits et de l’information n’avaient rien à gagner, au contraire (je suis bien placé pour en témoigner). Mais ce sont ces derniers qui se sont faits traités de menteurs, de conspirationnistes, de théoriciens du complot, de gourous de sectes, et j’en passe.

Jusqu’à ce que quelques équipes de journalistes viennent confirmer ce qu’ils disaient, mais avec six à neuf mois de retard… Quand les caisses des compagnies pharmaceutiques étaient bien remplies et lorsque des milliers de personnes souffraient des effets secondaires du vaccin (décès, paralysies, neurodégénérescences, narcolepsies, malformations cardiaques chez les nouveaux-nés, etc.).

Pour Fukushima, les experts qui prennent la parole pour nous rassurer sur la sécurité du nucléaire, sur l’innocuité des rejets de Fukushima et sur la maîtrise de la situation sont, comme par hasard, tous payés par l’industrie du nucléaire.

Ceux qui dépensent leur énergie sans compter pour relayer les quelques informations disponibles dans le monde n’ont rien à gagner, de nouveau. Pourtant, il suffit de se balader quelques minutes sur les forums pour voir comment ils se font agresser par ceux qui refusent de voir. Pendant ce temps-là, les bébés commencent à mourir dans l’Ouest des États-Unis…

Mon commentaire :

Tout est dit, c’est bien l’argent qui mène le monde.

Si j’en avais le temps, je recommencerais une même analyse approfondie à propos d’autres événements que nous vivons ou que nous avons vécus. Je vous inviterais à réfléchir, par exemple, à ce qui se cache derrière la bactérie E-Coli qui, soi-disant, provoque une hécatombe en Allemagne.

Comme pour le virus de la grippe A H1N1, cette bactérie est jugée par les microbiologistes comme une impossibilité naturelle. Pour eux, il est impossible qu’une même bactérie soit résistante aux huit classes principales d’antibiotiques connus.

Mais qui pointe-t-on du doigt comme responsable présumé de cette hécatombe (vous m’excuserez, mais 39 morts,ça n’a rien d’une hécatombe) ? Une vilaine exploitation fermière de produits biologiques en Allemagne… OUH les vilains qui cultivent encore à l’ancienne !

Mais ne vous en faites pas, les scientifiques ont déjà la solution : il suffira d’irradier systématiquement tous les aliments (comme

beaucoup le sont déjà dans l’industrie agroalimentaire traditionnelle).

Ainsi donc : adieu le bio, adieu les aliments vivants. Bienvenue dans le monde du tout chimique, du tout irradié, du tout aseptisé.

Cette fois donc, les médias ont intérêt à amplifier la peur pour servir les intérêts des industries agroalimentaires industrielles, promotrices des OGM et de la phytopharmacie.

Conclusion provisoire :

Comme je vous le disais en commençant, ne comptez pas sur moi pour repartir dans un autre combat.

Car ce combat, comme tous les autres (gaz de schiste, hold-up des pays et des populations par les banques privées, chemtrails, terrorisme d’état, pseudo-réchauffement climatique, etc.), est inutile.

Pourquoi ?

Parce que toutes ces choses que nous vivons actuellement sont le symptôme de l’ancien monde qui s’effondre.

La logique du nucléaire est en train de s’effondrer et ne se relèvera pas.

La logique pharmaceutique est en train de s’effondrer et ne se relèvera pas.

La logique agroalimentaire est à bout de souffle et ne se relèvera pas non plus.

La logique de concentration financière vit ses dernières heures avant une faillite globale et systémique.

Toutes les logiques fondées sur la préservation des intérêts d’un petit nombre au détriment de l’immense majorité des êtres vivants sur cette planète ont fait du monde un monde pourri.

Le piège dans lequel je me suis pris moi-même fut de croire que ce monde était mon monde. Je croyais que je faisais partie de ce monde, alors qu’il n’en est rien. Je ne partage aucune des valeurs de ce monde-là ; un monde fondé sur l’individualisme, sur la cupidité, sur l’indifférence, sur le cynisme, sur la méchanceté, sur le mensonge, sur la violence, sur l’inconscience.

Je ne partage aucune de ces valeurs. Pourtant, je reconnais qu’il y a en moi des zones d’individualisme, de cupidité, de cynisme, de méchanceté, de mensonge, de violence et d’inconscience. Et c’est pour cela qu’un monde pareil peut encore tenir debout, malgré son extrême fragilité.

Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu’une seule question :

COMMENT CRÉER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?

Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s’effondrer tranquillement, en souhaitant même que les choses s’accélèrent ? Et si nous investissions réellement nos énergies à créer un autre monde.

NOTRE monde, celui qui correspond à ce à quoi nous aspirons de tout cœur…

Un monde où nous mettrions la conscience au cœur de nos vies, un monde où nous pourrions reconnaître les parts de lumière comme les parts d’ombre qui se trouvent en chacun de nous.

Un monde où le respect de la vie, de la nature, de la conscience serait la préoccupation centrale.

En écrivant cela, je suis bien conscient que je n’ai pas de solution concrète à vous partager. Mais sachez que je chemine dans cette voie.

J’ai juste l’intuition que ce meilleur monde, c’est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C’est la raison pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualité BIEN – MAL.

J’espère que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient pour ne pas vous attacher à ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu’il est encore temps.

La seule chose dont je suis certain, c’est que plus nous lâcherons le matérialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C’est ce à quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu’il y a dix ans, je ne suis plus propriétaire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma société et de mes ordinateurs, je n’ai plus aucun engagement financier auprès d’aucune institution (j’ai contracté jusqu’à 500.000 euros d’emprunt !). Je me sens prêt et plus léger pour accueillir la vague du changement.

Restons debout, conscient et sans peur !

Jean-Jacques Crèvecoeur

Montréal (Québec)

http://www.lefacteur.ca/login/link.php?M=577481&N=2630&L=137&F=T

[http://www.lefacteur.ca/login/link.php?M=577481&N=2630&L=137&F=T]

PS : Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d’en citer la source.

________________________________________

Voir tous les articles de la série » Fukushima libre-réflexion » :

https://meyrolian.wordpress.com/2011/04/04/fukushimalibre-reflexion/

https://meyrolian.wordpress.com/2011/07/01/fukushimalibre-reflexion2-fukushima-h1n1-une-meme-logique/

https://meyrolian.wordpress.com/2011/07/01/fukushimalibre-reflexion3-catastrophe-du-japon_ce-que-personne-ne-vous-a-dit/

x

x


Pyrénées : l’ours est de sortie

1 avril 2011

Pour fêter le retour du printemps, j’ai choisi de vous offrir en partage ce « REVEIL de l’OURS » et le jeu des joyeux oursons dans la nature sauvage.
Une invitation à retrouver la fraîcheur originelle de notre lien sacré avec la TERRE-MÈRE !

meyrosa

Pyrénées : l’ours est de sortie

/ source  : Site /

Pyrénées : l'ours est de sortie

On commence à trouver des traces des ours récemment sortis de tanière.

Voir par exemple ces magnifiques photos de Laurent Lafforgue qui a eu la chance de croiser le 6 mars dernier en Ariège cette piste superbe : l’album-photo « le réveil de l’ours »

Une ourse et ses deux oursons ont été observés le 15 mars sur la commune de Boutx (31).

Ce témoignage a été validé par l’Équipe Ours, qui a relevé sur place des indices de présence.

Il s’agit probablement de Bambou et de ses deux oursons nés l’an dernier.

Bambou est une jeune femelle d’environ 4 ans, née dans les Pyrénées durant l’hiver 2006 / 2007 de la première portée de l’ourse Hvala.

Cette observation est très encourageante pour l’avenir de l’ours dans les Pyrénées !

Le fait que Bambou ait donné naissance si jeune à deux oursons, et que ceux-ci aient survécu, est une excellente nouvelle qui prouve, une fois de plus, la bonne adaptation des ours sur le territoire pyrénéen.

Voir ce magnifique reportage :

Le réveil de l’ours – Ariège 2011

« A la lecture du terrain et des traces, il est facile de reconstituer le scénario : cet ours montait tranquillement à l’opposé de nous car ses traces arrivent en écharpe sous le pic xxxxxxxxx, versant vallée de xxxxxx. Il me paraît évident qu’en débouchant sur la crête, il nous a vu (ou senti). Les traces montrent que l’ours est arrivé sur la crête, a fait immédiatement demi tour dans ses propres traces et s’est enfui droit dans la pente comme l’indiquent les traces profondes et espacées. J’ai tenté de suivre la trace de descente, en vain : c’est un ours alpiniste ! »
Témoignage de Laurent Lafforgue / association Regard’isard


On devine même les détails de la pelote de l’ours tellement la neige est fine et le passage récent.

Où l’ours a fait demi-tour …

L’ours presse l’allure et part dans la pente : le traces sont plus profondes.

.

[Lire la suite du reportage…/ Clic ! ]

Auteur : paysdelours.com

Source : www.paysdelours.com

_________________________

Encore un site intéressant sur la cohabitation entre l’homme, la nature et les grands prédateurs :

QUE VAUT LA PAROLE D’UN MINISTRE ?

http://www.buvettedesalpages.be/2011/05/que-vaut-la-parole-d-un-ministre.html

.

Visitez TERRE SACREE / Clic !

N’ayons pas la lâcheté de détourner notre regard  de cette terrible vérité :

La souffrance animale infligée par l’homme

Dossier ANIMAUX MARTYRS / Clic !

Envie d’un souffle de vie, d’harmonie ?

LA DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE LA TERRE

https://meyrolian.wordpress.com/2011/04/12/declaration-universelle-des-droits-de-la-terre/


Sur notre Blog, voir d’autres articles sur le thème « ANIMAUX » :
https://meyrolian.wordpress.com/2010/07/03/lhomme-est-la-bete/

https://meyrolian.wordpress.com/2009/09/20/cot-cot-3210/

https://meyrolian.wordpress.com/2009/07/27/espace-video-animaux/

Cliquez sur ce lien :

https://meyrolian.wordpress.com/category/3-nature/animaux/

Des Assos à soutenir :

http://www.one-voice.fr/

www.terre-mere.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Liste à suivre…

Beaux sites :

Alliance essénienne de sauvegarde des animaux

 

x


L’HOMME E(s)T la BÊTE

3 juillet 2010

.

Pour justifier ce titre, il suffit de quelques images… Un seul coup d’œil laisse apparaître l’absurdité, la bêtise humaine..

Par cupidité, par indifférence, par jeu même …la cruauté mentale serait-elle  définitivement installée dans nos mœurs ?

.

POULETS SANS PLUMES

Source Planète-Attitude

Une abominable invention pour augmenter le gain de productivité.

21 mai 2002 – Cette race génétiquement modifiée, a été créé par l’expert de génétique israélien Avigdor Cahaner, de l’Institut de Rehovot  près de Tel-Aviv.

La nourriture dépensée doit profiter à la croissance du poulet et non gaspiller de l’énergie pour faire pousser des plumes inutiles (!) à la rentabilité. Pas besoin de déplumer, quelle économie !

Autre « avantage » : réduire la mortalité des poulets élevés dans l’enfer des cages en batteries, suffocant de chaleur… C’est sûr, sans leurs plumes, ils ont moins chaud et… si les éleveurs réduisent la ventilation, c’est encore du bénéf  !

Qui a demandé l’avis des poules ?

Quelle serait la réponse de leur âme ?

.

x

H L  M  pour VACHES

Au Japon, on élève des vaches à la verticale…
Leur arrive-t-il de rêver d’estives, de  verts pâturages ?
La folie des hommes condamne ces pauvres bêtes à ignorer même ce que signifie  « herbe fraîche » !

Qui a demandé l’avis des vaches ?

Quelle serait la réponse de leur âme ?

x

LA VACHE à HUBLOT

Une pratique ignoble.

Pour l’INRA -dans le cadre d’expérimentations alimentaires-  et pour les grands producteurs laitiers – soucieux de mesurer et d’améliorer leur production- comment obtenir des vaches un rendement optimum ?  Il faut juste y aller voir de plus près… directement dans la panse de la vache.

Rien de plus simple : Dans le flanc de l’animal, on taille -à même la chair- une sorte de hublot par lequel on pourra surveiller et introduire tous les outils nécessaires à l’évaluation du  taux de productivité de l’animal, son rendement en fonction de son alimentation, etc. Ceci afin de valoriser au maximum sa ration alimentaire...

Voir video : http://www.koreus.com/video/vache-hublot.htm

Ces scientifiques fous voudraient, en plus, nous faire croire que les animaux ne souffrent pas !

L’abjecte méthode se pratique « joyeusement » un peu partout :
http://www.flickr.com/search/?q=fistulated%20cow&w=all

Et même sur des chevaux en Norvège.

O ! PAYSAN, Fils de la TERRE,

Pourquoi as-tu vendu ton âme ?

x

BOTOX

Sourire figé… des milliers d’animaux cruellement sacrifiés !!!

Une affaire de milliards
A l’origine, le Botox a été développé pour traiter les traumatismes musculaires, les paralysies et les crampes, effets qu’on retrouve notamment chez les personnes âgées et chez les blessés dont la moelle épinière est touchée.

Mais au cours des années 90, ce médicament s’est peu à peu transformé en un produit esthétique de luxe et de masse.

Aujourd’hui, il est devenu aussi usuel d’aller se faire injecter du Botox chez son spécialiste que d’aller se faire couper les cheveux chez son coiffeur.

L’industrie pharmaceutique peut se réjouir. Désormais, les préparations de Botox destinées au secteur cosmétique représentent la moitié de la production, et cette  proportion est à la hausse.

Le Botox est devenu l’incontournable archétype de traitement des rides faciales.
Mais pour l’obtenir, des centaines de milliers d’animaux de laboratoire sont sacrifiés de la manière la plus cruelle.

Cette neurotoxine doit en effet être testée à chaque stade au travers d’expérimentations mortelles sur les animaux.

Les animaux sont tout d’abord victimes de paralysie musculaire, puis de troubles visuels et respiratoires. Ils finissent par étouffer lentement, toujours en pleine conscience. Pour cette série d’expériences, on évalue à quelque 300 000 les animaux de laboratoire sacrifiés chaque année. Le vrai visage du traitement au Botox

Une pratique sans âme !

.

LE VEAU ORPHELIN

Sur les 2 millions de bêtes produites en France, seulement 180 000 à 200 000 sont élevées sous la mère. Le gros du bataillon ne connaît que les affres de la cage. A peine a-t-il vu le jour, le veau se retrouve dans un hangar industriel ; il n’en ressortira que six mois plus tard, direction l’abattoir…
Sans avoir jamais bu une goutte de lait frais de la vache, sa mère.

A la place, il aura droit à la poudre de lait reconstitué, enrichie de suif de bœuf, et, à défaut d’hormones interdites, de quelques molécules d’antibiotique pour le faire grandir plus vite !

La poudre de lait ayant été écrémée pour la confection du beurre est en effet ré-engraissée avec des huiles végétales, des saindoux (de porc) et… du suif de bœuf et autres graisses animales issues de déchets d’abattoir.e

Pourquoi ne pas nourrir les veaux avec le lait de leur mère ? Ce serait trop simple !

.

.

Les animaux ont-ils une âme ?

Descartes pensait il y a seulement trois siècles et demi que les animaux étaient des machines. Il semble bien que ce soit toujours la conviction  de nombre de nos contemporains. L’animal, une machine, un produit à exploiter, réduit en esclavage …  dénaturé, martyrisé, sacrifié…

En fait, cela nous arrange bien, car s’il fallait reconnaître que les animaux, nos frères,  ont une conscience, c’est notre « Système » dans son ensemble qui basculerait.



Dans cet article, nous avons voulu , en premier lieu, mettre l’accent sur l’absurdité, la bêtise de l’homme.

Pour aller plus loin, et dénoncer la cruauté absolue par des images insoutenables  :

Voir Dossier Animaux martyrs
http://terresacree.org/concentr.htm

Ecorché à vif pour sa fourrure !

x

QUI a une ÂME ?

QUI est en train de perdre la sienne ?

x

.

.

Une belle histoire :

Sauvés des dents de la mer par des dauphins/ clic sur l’image !

.

POEMES & PRIERES

.

Un poème de TANKA (lanceuse d’alertes)

J’ai eu la visite de l’esprit du bison, il m’a soufflé ces quelques mots de la part du règne animal.

BisonChers amis, chers frères,

Nous vous avons vu monter dans les arbres protecteurs, puis en descendre.
Nous vous avons regardé marcher ensemble, comme un troupeau d’éléphants.
Puis vous avez suivi les quatre pattes, comme les prédateurs.
Nous vous avons bien nourris, réchauffés, habillés, amusés aussi et encore.
Vous nous avez repoussés toujours plus loin pour vous installer partout sur Terre,
Alors que nous aurions pu partager nos contrées.

Vous volez plus haut que les oies dans les nuages, dans les étoiles.
Vous courez plus vite que le guépard. Vous voyez plus loin que l’aigle.
Vous êtes le plus intelligent d’entre tous; à nos yeux votre pouvoir est divin.
Vous vous en servez et vous en abusez.

Vos distractions sont nos souffrances, votre beauté sont nos tortures, votre santé c’est notre mort.
Ce goût exquis, c’est notre chair. Et ce beau manteau, c’est notre peau !
Vous n’entendez pas nos cris, vous ne voyez pas nos larmes, et vous ne sentez pas notre détresse.

Nous ne vous avons jamais rien pris, ni rien demandé, et nous n’avons rien reçu de vous.
Mais aujourd’hui, mes frères et moi, on vous demande de redescendre à votre place, sur terre.

x

RECONNAISSANCE Re(co)nnaissance…

de Jerome Morin (cain)

Ce matin, je sauvais un oiseau
Posé immobile au bord de l’eau
Son regard résolu, face à la mort
Il voyait en moi un prédateur à tort.

Dans le creux de mes mains
Il se demande soudain
Par quel curieux tour de magie
Il est encore en vie.

Ce matin encore, deux êtres semblables
Portant des vêtements verts et un cartable
Lui lançaient des billes de plomb
Sortant d’un engin aux bruits de démon.

Sa fragilité le cloue sur place
Mais la douleur soudain s’efface
Voilà que l’inconnu lui bande la patte
Et lui administre un remède avec hâte.

Il l’enferme maladroitement dans un boite noire
Pour qu’il se repose ? Ou l’emmène-t-il à l’abattoir ?
Plus de bruit, un terrible silence
Qui laisse le rapace dans le doute et l’ignorance…

Soudain la boite remue et s’ouvre à la lumière
Et ce qu’il croyait être son dernier souffle d’air
Revient à lui comme un délivrance
Le revoilà, sur un lieu de connaissance.

Peu après, cette liberté
qu’il croyait à jamais condamnée
Lui est à nouveau offerte
Vite ! Le voilà qui déserte !

Il s’envole sans se retourner
Reprend de l’altitude pour s’éloigner
De cette terre si dangereuse
Aux silhouettes vertes et faucheuses.

L’oiseau pense malgré tout
À cet homme, au regard doux
Qui à sauvé sa patte écorchée…
Mais également, sans le deviner
3 êtres affamés, d’une nichée condamnée..

Jérôme Morin Fondateur-Coordinateur du C.A.I.N
Cercle d’Action Internet pour la Nature
http://web.ornitho.free.fr/

x

La prière des Animaux

à l’Archange Michaël

( Sagesse essénienne)

Nous, le peuple animal, nous adressons notre prière au Père Michaël.
Père, nous sommes tes dévoués serviteurs. A travers la Mère, nous sommes vivants et nous savons que tu es le soleil de cette vie que nous recevons. A travers toi, c’est à l’homme que s’adresse notre prière car c’est à son intelligence et à son cœur que nous voulons parler. Nous avons toujours été proches de l’homme, nous avons toujours aimé sa présence car il est pour nous notre avenir. Il représente notre futur, notre évolution, la prochaine étape à atteindre.

Nous ne nous sentons pas si loin de l’homme car nous le comprenons beaucoup mieux que les règnes minéraux ou végétaux. Nous savons qu’il porte un poids dans sa vie, une charge importante car son rôle est d’être l’intermédiaire et le régulateur entre un monde supérieur et un monde inférieur. Nous l’avons compris et nous avons voulu le soutenir dans cette tâche et dans son évolution. Malheureusement, l’homme n’a pas été fidèle à sa mission et il s’est servi de sa liberté pour se détourner de la Lumière et se maintenir dans une illusion d’indépendance. Il s’est servi de sa créativité pour engendrer des démons, des êtres avides de pouvoir, de sang et de passion.

Certains hommes ont résisté et sont demeurés fidèles à leur mission et à l’intelligence supérieure. Dans leur sagesse, ils se sont tournés vers la Mère pour lui demander de les aider à nettoyer et équilibrer cette faute.
Dans son amour, la Mère nous a demandé de nous sacrifier et de donner notre sang et notre vie pour satisfaire ces démons afin que les hommes puissent être allégés et continuer leur chemin vers la Lumière. Nous sommes devenus des pansements. Nous avons accepté d’être sacrifiés, que notre sang coule pour que ces êtres invisibles et féroces puissent libérer la sphère de l’homme en se concentrant sur notre sang. Ces démons étaient apaisés et l’homme pouvait continuer à célébrer l’Alliance et nous ouvrir les portes des mondes supérieurs. Il était malgré tout encore le libérateur.

Ceci est une partie de l’histoire de l’humanité que les hommes ont oubliée et ne comprennent plus. Aujourd’hui, ils se sont fait envahir et enchaîner par ces forces parce qu’ils n’ont plus d’idéal, d’objectifs grandioses et ont perdu le contact et l’alliance avec les mondes invisibles qui seuls pouvaient maintenir vivantes leur intelligence, leur âme et leur force.

Les hommes, asservis par les démons que leur soif de puissance avait invoqués, nous ont conduits en esclavage, pire encore, ils nous ont emmenés dans le royaume des ténèbres où règnent la peur, la terreur. Nous sommes malheureux, tristes, perdus ; notre souffrance est permanente.
Les hommes sont indifférents. Ils ne voient en nous qu’un produit qu’ils peuvent utiliser pour leur unique satisfaction, sans jamais se soucier de nous. Ils n’ont même plus la vision juste des choses. Ils sont envahis par l’obscurité, celle que même notre sang ne peut plus apaiser ni équilibrer.

Nous sommes sacrifiés inutilement, gratuitement, sans autre résultat que celui d’augmenter la bêtise et la méchanceté. Cela est intolérable pour nous. Non seulement on nous sacrifie pour rien mais en plus on nous enlève notre dignité, notre beauté, notre valeur. Pour toute récompense, on nous place dans une souffrance permanente et on nous fait vivre dans la peur. Dans leur inconscience et leur insensibilité, les hommes nous prennent, nous exploitent, nous avilissent et nous jettent. Ils nous approchent sans aucune culture, sans aucun respect. Nous sommes à leurs yeux une sous-espèce ; leurs regards nous enferment dans la médiocrité.

Père Michaël, sauve notre peuple de l’homme qui non seulement ne nous voit pas, ne daigne pas nous regarder, mais qui en plus nous plonge dans un univers de souffrances gratuites. Il n’y a aucune raison que nous vivions cela car ce n’est pas une volonté divine. Nous avions accepté le sacrifice car il était juste et noble. L’homme avait commis des fautes et nous avions accepté de l’aider et de le soutenir même si ce n’était pas facile. Cet acte était juste car l’homme nous emmenait vers les mondes supérieurs. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. L’homme a fermé la porte pour ne plus vivre que dans son propre monde et détruire tout ce qui vit autour de lui, comme s’il voulait s’autodétruire lui-même.

Père Michaël, enseigne les hommes, parle-leur et raisonne-les. Qu’ils s’éveillent et prennent conscience de ce qu’ils font et aussi de ce qu’ils sont devenus. Ils sont dans le total irrespect, la médisance, la supériorité extrême associés à l’orgueil et à la vanité. Il faut qu’ils le voient et décident de se reprendre pour de nouveau conduire leur vie dans ce qui est juste et noble.

Père Michaël, que nous les animaux, nous puissions être libres et vivre dans la forêt auprès de notre Mère. Que les hommes ne nous approchent plus car c’est la terreur, la frayeur quand nous entendons leurs pas, leurs voix et sentons leur présence. Nous savons qu’il n’y a plus aucune intelligence en eux.

Père Michaël, que les hommes s’éveillent. Qu’ils cessent au moins de faire couler gratuitement le sang. Nous l’acceptons uniquement si c’est pour glorifier une intelligence supérieure et amener une élévation, un ennoblissement. Si c’est pour rien, alors, Père, nous te supplions de faire entendre à l’homme ce message d’espoir car nous sommes bien conscients que tout se dirige vers la destruction totale et globale.
L’homme nous prête même des contre-vertus qui nous sont totalement étrangères. La cruauté n’existe pas dans notre monde. L’homme est devenu cruel parce que ce sont des êtres invisibles tout autour de lui qui le dirigent et l’orientent.

Père Michaël, que notre prière soit entendue car nous voulons être reliés aux Archanges pour pouvoir trouver un chemin de libération. Que l’homme redevienne le sage, le chevalier qui donnait sa vie pour une cause juste et noble. Il était le protecteur des mondes, le sauveur, le bienfaiteur, celui qui apporte la justice et la paix. Aujourd’hui, ce souvenir s’est éteint dans l’homme. Qu’au moins nous puissions, dans notre règne, vivre simplement comme des animaux et non plus dans la terreur et la frayeur.

actualites-esseniennes/ecologie/priere-des-animaux / Clic !

.

Une autre vision :

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE LA TERRE

Enfin une ÉCOLOGIE GLOBALE !

https://meyrolian.wordpress.com/2011/04/12/declaration-universelle-des-droits-de-la-terre/

Pour signer :

Sur ce Blog : voir aussi la catégorie ANIMAUX/Clic !

https://meyrolian.wordpress.com/category/3-nature/animaux/


BOISSONS NATURE/La sève de bouleau

28 avril 2010

Extraits : Magazine « Soleil Levant »N° 172


Dans notre vallée, ce printemps fut consacré à une cure de sève de bouleau. Wouah quel tonus !
C’est notre ami MARC qui nous a appris à la récolter. Dans nos montagnes, la forêt est généreuse et l’écorce  des bouleaux éclaire les parois rocheuses de sa blancheur nacrée.

La Sève qui monte en abondance au printemps est un véritable élixir. C’est un liquide très clair, presque incolore, légèrement sucré. Elle  doit être consommée fraîche, dès que possible après sa récolte (méthode ancestrale). Sinon la Sève évolue, comme tout liquide naturel, vers la fermentation.

Merci Bouleau !

Le bouleau est vraiment l’arbre fondateur de la forêt des régions boréales et tempérées froides. Durant les hivers froids, enneigés, ce qui est le cas cette année, il concentre dans sa sève toutes les qualités vitales les plus fondamentales pour notre squelette, nos ligaments, nos muscles, nos cartilages, notre peau, nos cheveux.

Plus l’hiver est froid et long, plus la sève est concentrée : silicium organique, magnésium, calcium, oligo-éléments, enzymes, acides aminés.
Voilà pourquoi il est si important de saisir le moment exact où la sève de bouleau jaillit, abondante, telle une fontaine, comme un cadeau de la terre et du soleil !

Récolter  la sève de bouleau

La récolte de sève de bouleau fraîche ne nécessite ni abattage, ni sacrifice des arbres. Tout se passe comme si la nature avait prévu ce cadeau régénérateur du printemps. Comme si la forêt qui exulte après le sommeil de l’hiver voulait absolument nous faire partager le fantastique renouveau cellulaire qui l’accompagne.

La sève de bouleau se récolte à la fin de l’hiver ou aux prémices du printemps avant la pousse des bourgeons. Il suffit de pratiquer un trou dans l’écorce, d’enfoncer un tube et de le relier à une bouteille, la sève coulera alors d’elle-même dans la bouteille par le biais du tube. Aussi, le tube doit être bordé de terre à sa sortie afin de protéger le bois du gel, le bois étant très sensible au froid les premiers jours du printemps. D’une manière plus naturelle, nous pouvons utiliser des tubes de végétaux en roseau ou autres plantes semblables, et un récipient en écorce de bouleau relié aux fibres de tilleul et dont les trous et les jours ont été colmatés à la résine.

Avant cela, nous adressons une petite prière à l’arbre « je te prie de pardonner mon geste, mais tes ressources me seront utiles. Merci ! ».

La sève de bouleau est très fluide, transparente et sucrée, elle est pleine de vitamines et ressource le corps en lui apportant les éléments naturels dont il a besoin.

« La sève de bouleau est l’espoir, le bonheur et la panacée
des habitants riches ou pauvres, grands et petits, serfs ou seigneurs. « 

Citation du chirurgien Percy


HISTORIQUE

Pour des raisons encore mal connues, la terre avait basculé d’un quart de tour, installant l’équateur à la place des pôles.
Les habitants des régions les plus chaudes virent très vite disparaître les arbres fruitiers de quarante mètres de hauteur, ensevelis, remplacés rapidement par la glace, la toundra, la steppe, suivie de forêts de bouleaux.
Il fallut se protéger du froid et se mettre à tuer des animaux pour se nourrir. Le corps habitué, aux végétaux commença à s’acidifier et s’encrasser…

Les plus résistants de ces humains se rapprochèrent des arbres, et dès le printemps, essayèrent d’en sucer les branches, à la recherche de quelque nourriture végétale un peu juteuse. Et rapidement, ils découvrirent qu’au printemps, la sève jaillissait comme une fontaine. Et que l’eau de cette fontaine était douce, légèrement sucrée. Que tous pouvaient en boire : les bébés, les enfants, les adultes, les vieillards, tout le monde se sentait plus fort, plus tonique, les douleurs disparaissaient chez tous ceux qui buvaient la sève de bouleau, unique aliment végétal avant l’apparition des premières herbes sauvages et des fruits plus tardifs.

Voilà exactement d’où vient la cure de sève de bouleau, de la nécessité de s’alimenter quand il n’y avait rien.
Depuis ces temps très reculés, l’homme a gardé le souvenir des bienfaits de cette période de l’année où la nourriture était rare, et où la sève de bouleau était capable de nourrir parfaitement tout le monde avec autant d’intérêt que le lait maternel pour les bébés.

Revitalisation/Minéralisation/Epuration

La Sève de Bouleau pure fraîche et vivante, contient des éléments vitaux qui vont permettre à notre corps de se purifier et de se régénérer. En effet, cette Sève naturelle possède de nombreuses propriétés connues depuis longtemps :

Elle est riche en calcium, magnésium, silicium, sodium et potassium.
Elle contient :
→ des oligo-éléments (cuivre, fer, manganèse, zinc…), des mucilages, des flavonoïdes, dix-sept acides aminés dont l’acide glutamique, si vivifiant et dynamisant !
→ des antioxydants permettant une meilleure utilisation de l’oxygène par nos cellules.
→ des sucres sous forme de fructose de 0.5 à 0.2 %
et de nombreux autres éléments.

La sève de bouleau reminéralise l’organisme tout en drainant le foie et les reins.

Aussi cette cure de Sève de Bouleau représente la cure de printemps idéale car elle permet d’éliminer les toxines accumulées pendant l’hiver (acide urique, cholestérol…). C’est un remède précieux pour les affections rhumatismales, les douleurs articulaires et pour les problèmes de peau. Également efficace pour éliminer la cellulite et les œdèmes. La Sève de Bouleau, véritable élixir de printemps est capable de nous nettoyer en profondeur et nous donne un coup de jeunesse viscérale.

Suivre les saisons

Durant des millénaires, l’homme n’a pas eu d’autre choix que de se nourrir au fil des saisons.
La nature produisait, il n’y avait ni conserves, ni séchage (à cause de l’humidité), ni confitures (pas de sucre !), ni compotes (pas de bocaux !) ni congélation ! Voilà comment naissent les cures.

Plus tard, on se souvient de leurs bienfaits, on essaie de les transmettre. Ce qui est sûr, c’est qu’elles font le plus grand bien ! Et qu’il serait bien dommage de ne pas en profiter, car elles restent un des seuls liens inaltérés de notre relation directe à la nature et aux saisons.

Faisons tinter nos verres à cette précieuse et délicieuse boisson, légèrement pétillante : la sève de bouleau !

__________________________________

Ne pas confondre « la sève de bouleau » et la cure de « feuilles de bouleau » :

Infusion de bouleau

Faire sécher les feuilles à plat sur une grille ou en bouquets suspendus à l’abri de la lumière
Laisser infuser les feuilles séchées 10 minutes dans de l’eau bouillante
L’infusion de feuilles de bouleau est diurétique

_________________________________

Références :

http://odeurdelaterre.centerblog.net/6452118-boire-la-seve-de-bouleau-

La cure de Sève de Bouleau Yvonne Clément
http://www.soleil-levant.org/

La Méthode France Guillain
Editions du Rocher 2009

http://www.vegetal-water.com

+++ Voir la série « BOISSONS NATURE »/ clic !

La sève de bouleau
Le KOMBUCHA
La Fête sans alcool

_____________________________________


ESPACE VIDEO/FILMS

5 avril 2010

cinema_film_video_004

ESPACE VIDEO / FILMS

 

film_pellic H O M E

Affichez le plein écran pour profiter au mieux de la beauté des images.

Si le film ne s’affiche pas, cliquez sur ce lien :

http://www.youtube.com/watch?v=NNGDj9IeAuI

X

cinema_film_video_005

.

film_pellicLA BELLE VERTE

(film entier)

Film de Coline SERREAU sur la société utopique d’une autre planète qui a réussi à dépasser les problèmes de l’ère industrielle en fondant son développement sur la liberté, le respect de la vie et la recherche de l’harmonie…

Il nous manque juste quelques trapèzes… et une troisième dentition

.

cinema_film_video_005

COURTS-MÉTRAGES

 

X

film_pellic L’ILE AUX FLEURS

(film entier)

Un documentaire ironique de Jorge Furtado sur les humains, leur organisation sociale et leur système économique, tels qu’ils pourraient être analysés « de l’extérieur » par des extra-terrestres…

En + : Où une histoire de tomate… devient un pamphlet culte.
http://archive.filmdeculte.com/culte/culte.php?id=147

X

cinema_film_video_005

.

film_pellicProchainement sur cet écran…

.

cinema_film_video_005

Voir les autres ESPACES VIDÉO /Clic !

x


ESPACE VIDEO/Chansons sur l’environnement

5 avril 2010


Un nouvel article pour collecter les meilleures vidéos musicales sur l’environnement.
(à suivre)

CHANSONS SUR L’ENVIRONNEMENT

x


.

7ème SYMPHONIE / Poème de Philippe Labro, dit par Johnny Hallyday

Magnifiques photos à visionner absolument en plein écran.

CHANSON DE ZAZIE – Je suis un homme

.

(à suivre)

Voir les autres ESPACES VIDÉO /Clic !

.



ESPACE VIDEO / Animaux

27 mars 2010

cinema_film_video_004ANIMAL, mon frère !

L’HOMME au CENTRE de l’UNIVERS : Force est de constater que l’ HOMME n’est pas un bon gestionnaire de la planète, qu’il n’agit pas « en bon père de famille », selon les termes utilisés dans le code civil… En contemplant le désastre écologique provoqué par cette thèse, notre conscience -enfin éveillée- nous appelle à un autre paradigme :

METTRE LA VIE

-LA VIE sous TOUTES ses formes-

AU CENTRE de NOS VIES !

 

BEAUTÉS SAUVAGES

 
 

clacfixe

Déclaration universelle des Droits de l’Animal

proclamée solennellement à Paris le 15 octobre 1978…

… mais non respectée, bafouée… ANIMAUX MARTYRISES.

clacfixe

x

cinema_film_video_008 PRIÈRE à l’ARCHANGE

Confrontés à la bêtise humaine, à l’ignorance, à la barbarie, les animaux prient…

clacfixe


cinema_film_video_008 EARTHLINGS – Terriens

Déconseillé aux enfants de – 16 ans.

x

Ce film documentaire américain traite de la place de l’homme dans la nature et son action négative sur le monde animal.  Il a eu un énorme succès aux USA et remporté de nombreux prix et nominé aux Oscars.  Narrateur : Joaquin Phoenix (Gladiator) – Musique  : Moby. Il y est question notamment de l’industrie et sa responsabilité dans la cruauté envers les animaux (attention : certains passages sont très durs).

Plus d’infos sur le film : http://www.isawearthlings.com/trailer.html Synopsis En utilisant des cameras cachées et des images jamais montrées, EARTLINGS est une chronique des pratiques des plus grandes industries actuelles dont les profits dépendent – d’une manière ou d’une autre – de l’exploitation animale.

x

clacfixe

cinema_film_video_008 ANIMA MUNDI

Film de Goeffrey REGGIO  (afficher le plein écran)

Anima mundi  (latin, « Âme du monde »)

Si votre âme sensible ne peut visualiser le film précédent d’une seule traite, voici un dérivatif rafraichissant !
Magnifiques images, musique de Philp Glass.

clacfixe

Voir d’autres articles sur le thème de l’ANIMAL sur ce blog :
https://meyrolian.wordpress.com/2010/07/03/lhomme-est-la-bete/

https://meyrolian.wordpress.com/2009/09/20/cot-cot-3210/

https://meyrolian.wordpress.com/2009/07/27/espace-video-animaux/

(à suivre)

Retour à la VIDEOTHEQUE  /Clic !


x


Le non-sens de la certification HVE

7 octobre 2009

Ajout du 13/04/2010

Bio Cohérence, le nouveau label qui peut tout changer

Clic ! sur ce lien (Source l’Express)

Ce nouveau label, plus exigeant, plus responsable… semble répondre aux doutes exprimés dans l’article ci-dessous.
meyrosa
____________________________________________________

7/10/2009

theatreimpro

Dans le cadre de la Loi Grenelle II, une nouvelle mascarade se prépare, telle une vacherie de confiserie sournoisement emballée « douceur pour l’environnement » :

Le label HVE (HAUTE VALEUR ENVIRONNEMENTALE)

= HAUTE VALEUR CONTRE l’ENVIRONNEMENT

Lire cet article :

Après les députés, les sénateurs s’apprêtent à instaurer avec la loi Grenelle II une nouvelle certification des exploitations agricoles. Ce label « Haute Valeur Environnementale » (HVE), pensé loin des réalités quotidiennes de terrain, ne reflètera pas la qualité des démarches véritablement respectueuses de l’environnement.
Avec trois niveaux de contraintes différents, dont les deux premiers se contentent de qualifier le respect de la réglementation générale, le nouveau label Haute Valeur Environnementale va avant tout ajouter de la confusion dans l’esprit des consommateurs. Cette confusion ne vise selon nous qu’à affaiblir l’agriculture biologique, plébiscitée par les consommateurs. [LIRE LA SUITE/Clic !]

http://www.altermonde-sans-frontiere.com/spip.php?article11795

Parmi la somme d’incohérences citées dans ce court exposé,  j’ai été particulièrement sensible à cet extrait :

Ainsi, un petit maraîcher de montagne qui pratique l’agriculture biologique sur les seules terres de fond de vallée disponibles en bord de rivière se verra exclu au prétexte qu’il lui faut y cultiver des bandes enherbées et y conserver des friches baptisées « infrastructures écologiques ». A contrario, un gros exploitant utilisant des pesticides et des engrais polluants se verra qualifié HVE au prétexte qu’il dispose d’assez de terres pour ne pas en épandre sur les quelques mètres qui bordent la rivière, et pour louer ses bois inexploités à des sociétés de chasse.

EAU BLOG ROUGEAssociation « À LA SOURCE »
http://alasource.wordpress.com/

soleilJe milite dans une Asso (orientée « environnement, consom’action, alternatif…) œuvrant dans un fond de haute vallée ariégeoise. Aucun souci pour nos paniers-légumes, notre maraîcher est au top du Bio. Mais à l’heure de sélectionner d’autres produits, nous sommes tiraillés entre :  le tout-Bio, le local, le « c’est-comme-du-Bio », etc…

Pour ma part -et j’espère ne pas devenir extrémiste !– je ne prêche pas en faveur d’un producteur juxtaposant une parcelle Bio tout à côté d’une non-bio (!)  Allons-voir ce qu’il a dans le ventre, ce quidam !

Label ou pas Label ?

→ Le montant élevé des cotisations bride le budget de nos petits producteurs locaux, nous le savons bien. Ceux qui respectent la nature en adaptant leurs techniques à leur lieu de vie (traction animale, autarcie…) méritent notre confiance et ce n’est pas ce nouveau certificat-scélérat-couillon qui va ébranler leur choix.

→ Hasardons plutôt un coup d’œil dans les rayons « BIO » (???) des hyper-marchés. Quel sera LEUR choix, à votre avis ?

Cette certification les arrange TOUS  (producteurs soi-disant Bio – centrale d’achat – actionnaires…). Une part de plus en plus importante de leur clientèle – soucieuse de qualité-  pourrait leur échapper.

Merci Grenelle !
Un simple tour de prestidigitateur : secouer le chiffon rouge d’un « imitation Bio » nouveau label, tranquilliser  le consom’acteur qui semble s’éveiller derrière le docile caddiman…
et surtout continuer à rentabiliser les scandaleuses pratiques de l’agro-alimentaire.

CHOIX reste le mot-clé.  Quel sera le nôtre ?

meyrosa

ligne.arbres



Cot..cot.. 3,2,1,0 !

20 septembre 2009

CLAUDINE
« C’est plus prudent de regarder les inscriptions de plus près »

POULES & OEUFS

.
(source SOS Biodiversité)
.
Les méthodes d’élevage modernes sont souvent scandaleusement irrespectueuses des animaux. C’est notamment vrai pour les poules pondeuses, élevées à 18 par m2 dans de véritables usines à œufs,  totalement automatisées.

Comment choisir des œufs “éthiques” et de qualité ?
Suivez les codes…

.

oeuf

.

Si, de manière générale l’absence de transparence empêche le consommateur citoyen de faire ces choix en pleine connaissance (sauf en Bio), dans le cas des œufs la législation oblige les producteurs à une information sur les conditions d’élevage des poules pondeuses. Mais encore faut-il s’y retrouver… Le marketing et la publicité use – et abuse- d’images champêtres et de basses-cours,  sans  que cela corresponde à la réalité de l’élevage.

Comment s’y retrouver ?

C’est très simple, il suffit de se fier aux petits chiffres imprimés en rouge sur chaque œuf.

Explication :

Le mode d’élevage correspond au premier chiffre. Il existe quatre catégories :

.

poulesab

O – BIO
Qu’elles sont heureuses, ces poulettes, de pondre pour nous !

0 : Œuf de poule élevée en plein air, selon les normes de agriculture biologique. : un accès à un parcours herbeux à l’air libre de 2,5 m2 minimum par poule, une alimentation à base de céréales et oléo-protéagineux biologiques.

.

poules_plein_air1 – Plein air

1 : Œuf de poule élevée en plein air avec un accès à un parcours à l’air libre de 2,5 m2 minimum par poule.

.

poules_sol2 – intensif « au sol »

2:  Œuf de poule élevée au sol. Élevage intensif à l’intérieur de hangar mais, sans cage et, avec un maximum de 9 poules par  m2. Autrement dit, 0,12 m2 minimum par poule, contre 2,5 pour les poules élevées en plein air… La promiscuité est telle qu’elle modifie le comportement naturel des poules : agressivité, etc. et favorise le développement d’épidémie et donc l’emploi massif d’ antibiotiques !

.

poules_cages3 – Horreur ! à boycotter absolument.

3 : Œuf de poule élevée en cage. Les poules sont enfermées dans de petites cages. On compte généralement, 18 poules par  m2. Autrement dit, 0,05 m2 par poule. Oui vous avez bien lu, 50 cm2 par poule!!! Elles ne peuvent quasiment pas bouger, elles ne peuvent même pas déployer leurs ailes !

Privilégiez les méthodes d’élevages respectueuses de la nature des poules.

Choisissez les œufs marqués des chiffres 0 ou 1.

N’achetez pas d’œufs portant le chiffre 3.

.

Pour quelques centimes…

Les élevages dont les poules se voient offrir un temps de liberté quotidien exigent, nécessairement, une attention plus particulière à l’environnement et aux aléas inhérents à la vie au dehors.
Certains paramètres, tels la température, le temps, les parasites, les prédateurs, demandent des efforts et la vigilance constante de l’éleveur qui souhaite le meilleur pour son élevage. Cette attention est, bien sûr, bien plus demandeuse de temps et de travail que celle nécessaire à l’éleveur de poules en batterie, qui ne sortent jamais de leur cages  et reçoivent ainsi moins d’attentions.

Cet effort pour la qualité a un prix. Ce coût, ramené au prix d’un œuf, est modique, mais c’est surtout le prix qu’il est de notre devoir d’accepter, si nous souhaitons adopter une éthique pour les animaux en accord avec nos comportements d’achats responsables.

Ça ne veut rien dire…

>La mention « oeufs frais » sur la boîte :
Tous les œufs ne sont retirés de la vente qu’après 28 jours.

>La mention « oeufs de ferme » ne garantit rien : une ferme industrielle est « une ferme ». Idem pour le label « œufs de basse-cour »

Faites le tri !

Les œufs datés, œufs extra frais… ou les mentions fantaisistes telles que « œufs bien de chez nous » illustrées de paysages champêtres…

…n’illustrent en RIEN la vie des poules qui les ont pondus.

Au contraire, ces stratagèmes commerciaux visent à vous faire oublier la réalité de l’élevage en batterie.

.

Vente en vrac, gare à l’arnaque !

On associe à tort vente en vrac et « petit élevage de plein air ».
Si vous achetez vos œufs au marché ou sur les étals des supermarchés, assurez-vous toujours de leur provenance.
Seule garantie, un geste simple : lire le code sur la coquille.

.

.

Savez-vous ce qu’est une “usine à oeufs” ?

Un poulailler industriel, totalement automatisé, pour 30 à 50 000 poules sur plusieurs étages...
.
.
Les poules élevées en cages passent les 13 mois de leur vie de pondeuse dans de petites cages nues et collectives, alignées sur plusieurs étages dans de vastes hangars sans fenêtre.

18 poules par m2,  soit une feuille A4 par poule !

Photo :

Un poulailler industriel, totalement automatisé,
pour 30 à 50 000 poules sur plusieurs étages..

.

.Pe

Si vous envisagez de créer votre poulailler, lisez ce document :

Introduction au bien-être des poules pondeuses/clic !

De l’éleveur au consommateur :
les enjeux, vus d’Alsace
Anne Vonesch

.

Voir aussi :


Bientôt, en complément de ce dossier : un document sur le GAVAGE…

Déjà un autre article dans cette série :

POULETS (morts)sauce chinoise /Clic !


.

x


ESPACE VIDEO/JEUNES

28 juillet 2009

x

cinema_film_video_004ESPACE JEUNES

clapjeune

CameramanSalut les JEUNES !
Si ces vidéos vous plaisent, partagez-les avec vos amis.


NATURE & ENVIRONNEMENT

1 – Des chansons pour faire réagir !

Bientôt, sur le Blog, un ESPACE DISCOTHEQUE…

Idée : organise un spectacle…  chante et mime ces chansons…
puis fais chanter aussi les spectateurs…

x

AH ! QU’ÇA PUE !

x

TRYO – CONSOMMEZ

x

Retrouvez TRYO dans l’ESPACE JEUNES. « The K. » ouvre le site…

x

ALIRAM

Chanson interprétée par Aliram sur la protection de la planète et la défense des animaux menacés. Un voyage entre le rêve (TAHITI) et la nécessité de prendre soin de notre Terre.


AUX ARBRES CITOYENS – Yannick Noah


x

X

clapjeune

2 – Quelques videos :

Envoie les liens à tes amis. Dis-nous ce qu’ils en pensent… et TOI ?

Tn_000219 DUMPING DOUCHE/Clic !

La loi de cause à effets…

http://www.flickr.com/photos/meyrosa/3775937660/


Tn_000219 CHANGEMENT CLIMATIQUE

Les « costumes-cravates » n’ont rien compris !

x

clapjeune

x

Tn_000219 DISCOURS à l’ONU

Une jeune fille de 14 ans interpelle les dirigeants de l’ONU…

Imagine : Tu as été délégué(e)  à la place de cette jeune fille. Prépare ton discours…


clapjeune

x

Tn_000219 (Videos ENVIRONNEMENT à suivre)

x

Cameraman


MUSIQUE

R A V E

Un p’tit clip en 3D, animé par notre ami LIONEL, pour la promotion de la musique de son frère, NINO.

Une belle création familiale… et originale !

clapjeune

x

Et maintenant, un peu de détente !
Choisis le programme : 3/6 ans ?  7 ans et + ?

C’est sur D M KIDS –  Clic !

Lucky Luke…  Fantômette… Que préfères-tu ?

x

x


JARDINS BIO/CONSEILS

16 juin 2009

Jardiniers -débutants, amateurs ou Pro- on a tous envie d’apprendre !

(à suivre)


VIDEOS CONSEILS à GOGO  :

Herbes aromatiques / Comment faire un semis ? / Maladies des tomates / Faire ses graines de tomates / etc…

♦ Large choix de videos :

Cliquez sur ce lien :

http://www.jardin-bio.net/video.htm

ASSOCIATION BIODYNAMIQUE DES PLANTES

Ont-elles une influence positive l’une sur l’autre ? Leur association est-elle compatible avec les plantes qui poussent bien dans la région ? Se cultivent-elles à la même période ? Ont-elles les mêmes exigences de fertilisation et d’arrosage ? Pour les légumes de conservation, la récolte de l’un est-elle compatible avec la culture de l’autre ? Quelques unions biodynamiques de plantes sont particulièrement intéressantes et devront guider la recherche de l’emplacement des semis et plantations :

– les haricots (pour le grain) avec les asperges
– les laitues avec les artichauts
– les chicorées avec les fraisiers
– les grosses laitues avec les choux
– les radis avec les salades vertes
– la mâche avec les choux de Bruxelles
– les carottes avec les navets ronds (à semer très clair) et les pois
– les tomates avec le persil
– les céleris avec les haricots
– les pommes de terre avec le raifort (modérément)
– les cornichons avec les haricots
– le cresson alénois avec les semis de chou
– le thym avec tout.

Par contre, éviter :
-la proximité des cornichons et concombres avec les tomates, leur rendement est moindre, et les concombres sont souvent amers ;
-de planter des choux de Bruxelles à la suite des petits pois.
En préparant les cultures intercalaires, il faut penser à ces amitiés pour obtenir un rendement maximum sans abîmer le terrain.

(Extrait du site  http://biogassendi.ifrance.com/jardinbio.htm)

PERMACULTURE

L’essentiel au jardin :

X

x


NOS JARDINS

16 juin 2009

x

PLANTmain.passeurs

Potager, jardin d’agrément, balcon fleuri…

En Limousin, Alsace, Ariège… dans toute la « MEY*RO*LIANe-COUNTRY »…

Ce SPECIAL-JARDINS-NEWS raconte, au fil de la saison, vos aventures horticoles, vos récoltes maraîchères… vos trucs et conseils… vos aléas…

Printemps 2009

Les jardiniers « MEY*RO*LIANe » ne disposent d’aucun répit pour visiter le BLOG familial. Ce n’est certes pas l’enracinement de notre « arbre généalogique » qui les préoccupe mais plutôt la plantation des mûriers, framboisiers… et autres plantes aromatiques et salades, ainsi que les variétés rares de Tomates Bio ou légumes oubliés !

A la sueur de leurs fronts, ils préparent  les couleurs de nos repas champêtres de l’été…

  • Visitons le JARDIN de ROLAND :

Situation au 9 Mai 2009 : Travail efficace !

Carottes, salades, poireaux, radis... Mûriers, framboisiers

Une fraise déjà ! Plans Bio semis de fleurs

Premiers travaux de Printemps

(photos Roland)

x

  • Où en est le jardin montagnard de FRANK ?

Dimanche 26 Avril : Compte-rendu de meyrosa :

Dimanche, avec FRANK, NAT et ALRIC, nous avons été représenter l’Asso à BAULOU – dans la vallée de Saint-Girons, où se tenait une animation très sympa, en pleine nature, ayant pour thème LES JARDINS – y compris un espace VIDE-JARDINS.

FRANK a acheté beaucoup de plants (surtout des tomates et des aromatiques, quelques courgettes) et des graines -TOUT BIO, bien sûr. Nous avons pique-niqué sur l’herbe, FRANK a profité de quelques conseils « plantation » émanant de pro jardiniers, puis nous avons marché sur la voie verte (un aménagement sur l’ancienne voie ferrée). C’est pratique surtout pour les vélos en famille et les poussettes.

Cette semaine, les haricots sont déjà sortis ! De nombreuses plantes aromatiques sont prises,  le reste aussi profite : salades, radis, tomates au départ, blettes de la saison dernière en pleine forme, persil, la ciboulette produit des graines… j’ai déjà mangé de la bourrache et de la salade…

(la suite sera publiée par FRANK)

  • Et le PRO-JARDINIER-THIERRY ?

Qui vient au rapport ?—————————————————–

Suite / 15 Juin 2009 :

Message de ROLAND :

Bonjour voici l’évolution du  potager en quelques semaines !!!

ROL.06.1 ROL.06.2 rol.06.3

Ça pousse !

———————————————————————————————–

20 juin : Chez ROLAND :

Récolte 20.6 Tomates vertes 20.6

(à suivre)

En attendant vos rapports, photos… voici quelques liens de JARDINAGE BIO :

de nombreux sujets abordés… des vidéos très explicites… des jardiniers compétents… des astuces récup… des purins d’ortie ou de consoude…

http://www.jardin-bio.net/index.htm

http://www.kokopelli.asso.fr/

http://www.terrevivante.org/

http://www.terredhumus.fr/content/view/8/14/

http://www.terrevivante.org/594-calendrier-des-travaux-du-jardin.htm

PERMACULTURE :

http://permaculturefrance.com/accueil

  • L’association française de permaculture Brin de paille a pour mission de promouvoir la permaculture, de mettre en réseau les acteurs français de la permaculture, et d’accompagner les projets en permaculture.
  • L’université populaire de permaculture organise la formation au certificat et au diplôme de permaculture, sous ses aspects pédagogiques (cours, compagnonnage) et financiers. Elle mène également des recherches dans le domaine de la permaculture.
  • Le portail de la permaculture suisse romande a pour but de réunir tous les projets et toutes les personnes liés à la permaculture et à l’agriculture naturelle, en Suisse romande.
  • Forum Francophone de Permaculture mis à disposition par l’équipe WEB de l’association Brin de Paille.
  • Permaculture Afrique – réseau permaculture Afrique francophone
  • Ressources-permaculture.fr

http://www.terredhumus.fr/content/view/8/14/

BIODYNAMIE
http://www.bio-dynamie.org/

(à suivre)

Voir aussi l’article  « JARDINS BIO/CONSEILS »/Clic !

« Si tu veux être heureux une heure, bois un verre ;

si tu veux être heureux un jour, marie-toi ;

si tu veux être heureux toute ta vie, fais-toi jardinier. »

(Proverbe chinois)

(à suivre)

Commentaire de ROLAND du 25.06 :

Où sont les photos de FRANK ???

———————————————-

x